Aller au contenu principal

Les Doigts rouges (Babel noir)



Maehara Akio est un homme ordinaire qui mène une existence ordinaire. Un jour, il reçoit un appel de son épouse qui lui demande de rentrer immédiatement. La chose est assez inhabituelle pour qu’il s’exécute. À son arrivée, il découvre que le cadavre d’une fillette gît dans le jardin. Sa femme lui apprend que c’est leur fils de quatorze ans qui l’a tuée et l’implore de garder le silence.

Mais c’est l’inspecteur Kaga Kyōichirō qui est chargé de l’enquête, un homme qui excelle dans l’art de suivre les mille plis et replis de l’âme humaine. Son jeune cousin, fraîche recrue affectée à ses côtés, admire la mécanique implacable du limier, tout en s’étonnant de sa froideur insondable que rien ne semble atteindre, pas même l’agonie d’un proche.

Avec un talent qui confine au génie, Keigo Higashino comprend tout, explique tout. Ce roman, dont l’atmosphère rappelle celle du Dévouement du suspect X, est l’un des plus sombres du maître nippon.

janvier, 2020
11.00 x 17.60 cm
240 pages

Langue : japonais
Sophie REFLE

ISBN : 978-2-330-12990-3
Prix indicatif : 7.80€
Babel noir n° 237



Où trouver ce livre ?