La peau des anges | Actes Sud
Actes Sud Littérature
Actes noirs

Janvier, 2017 / 14,5 x 24,0 / 400 pages

traduit du danois par : Frédéric FOURREAU
ISBN 978-2-330-07258-2
prix indicatif : 23, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

La peau des anges

Michael KATZ KREFELD

Dans la lumière naissante de l’aube, des mouettes survolent les monticules de ferraille d’une casse automobile de Stockholm. Au milieu des débris, le cadavre d’une jeune femme enfoncé jusqu’aux genoux. Le corps décharné a la blancheur de l’albâtre, et ses globes oculaires bouchés de plâtre fixent le néant à la manière des statues antiques. Encore un ange blanc. Le cinquième.
Dans un bateau de l’autre côté du détroit qui sépare la Suède du Danemark, l’ex-inspecteur Thomas “Ravn” Ravnsholdt n’est pas encore sorti de sa torpeur éthylique habituelle. Il ne se doute pas que la disparition d’une jeune prostituée va bientôt interrompre son lent suicide.
Avec un don inquiétant pour saisir la perversité humaine, Michael Katz Krefeld s’insinue dans le monde impitoyable des laissés-pour-compte des sociétés scandinaves. Cette première enquête de Ravn lance une série aussi palpitante qu’addictive.

La peau des anges

La peau des anges

Nicolas Béniès, US Magazine

« Premier volet d’une saga qui prend son envol.  »


Michèle Rager, Flair

« Fan des thrillers, foncez : celui-ci est bien scénarisé et Thomas est si attachant que vous ne sortirez pas indemne…  »


David Moginier, Tribune de Genève / 24 Heures

« Le Danois est autant cinéaste qu’écrivain et cela se sent dans le scénario très imagé de ses romans noirs. Glaçant et haletant.  »


Nicolas Aguirre, Télé Star Jeu

« Une nouvelle pépite venue du Nord, une ! La magie (noire) opère sous la plume du Danois Michael Katz Krefeld. Sa capacité à donner du corps à ses personnages égale sa faculté à maintenir sur 400 pages un suspense étouffant. Comme souvent avec les auteurs nordiques, un gouffre abyssal apparaît entre la société harmonieuse que nous connaissons et un côté obscur absolument terrifiant. Si nous dressons à la fin de l’année un classement des meilleurs romans noirs de 2017, cette Peau des anges figurera à coup sûr dans le peloton de tête.  »


Eric Hahn, Le Pèlerin

« La rédemption, payée au prix fort, d’un flic en perdition.  »


Lionel Germain, Sud Ouest

« De la casse automobile de Stockholm, dans laquelle on découvre le cadavre d’une jeune femme remaquillée en statue d’albâtre, jusqu’à l’arrière-boutique d’un Serbe où se dessine l’avenir d’une jeune prostituée lituanienne, le suspense tient toutes ses promesses. Mais que serait un bon thriller nordique sans un psychopathe gratiné ? Celui de Krefeld manie scalpel et bistouri. En terre scandinave, apparemment, la viande froide se porte bien.  »


Emmanuel Pajot, Rdvdupolar

« Une plongée vertigineuse dans le monde sans foi ni loi des innombrables oubliés des sociétés scandinaves. Celui de la prostitution danoise dans un pays où l’interdiction se traduit par une cruauté des proxénètes et une déshumanisation de ces femmes enchaînées à un enfer sans fin, victimes de l’hypocrisie d’un pays qui ferme les yeux.  »


Le blog de Claude Le Nocher, Action-suspense

« Une histoire très riche par ses ambiances sombres, ses protagonistes avec chacun leur psychologie, sa part de violence, ses décors frisquets et, surtout, par le caractère de Thomas, au cœur de ce récit humain, désespérément humain.  »


Ici paris

« La première enquête de Ravn, série aussi palpitante qu’addictive.  »


Flore Delain, Quatre sans quatre

« Le personnage de Thomas qui va au-devant des coups et des ennuis, regrettant à chaque fois d’être encore en vie, mettant son désir de mort au service de Masja, qu’il faut sauver, coûte que coûte finalement, une vie sauvée pour accepter la perte de l’autre. Un chemin de croix pour pouvoir se retrouver.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter