Aller au contenu principal

La Boîte à magie



Gröna Lund, parc d’attraction incontournable de Stockholm. Entre manèges à l’arrêt et obscurité angoissante, une boîte transpercée d’épées contenant un corps de femme est retrouvée. Pour la nouvelle enquêtrice Mina Dahbiri, l’affaire dépasse les compétences de la police. Vincent Walder, expert en mentalisme et en communication non verbale, accepte de lui prêter main-forte.
S’agit-il d’un tour de magie qui a mal tourné ou d’un tueur machiavélique?? En complément de leurs talents, une visite dans les archives policières devrait aider le duo à trouver des réponses...

juin, 2022
14.50 x 24.00 cm
672 pages

Susanne JUUL

ISBN : 978-2-330-16547-5
Prix indicatif : 24.90€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

C’est ainsi que Camilla Läckberg nous emporte dans un savoureux pas de deux entre deux inadaptés sociaux pour résoudre l’énigme des boîtes à magie. L’horreur, bien sûr, parsème ces pages mais on prend ici un réel plaisir à suivre chaque personnage attachant dans sa vie de tous les jours, avant le final réellement explosif. On retrouve ici l’art de l’écrivaine des débuts. Mina, comme Erica, lui ressemble à plus d’un point. C’est son double qu’elle habite avec beaucoup de subtilité et de tendresse. On a déjà hâte de retrouver Mina et Vincent pour de nouvelles aventures bien sanguinolentes...

Thierry Coljon, LE SOIR

Camilla Läckberg, reine du polar suédois, revient avec 672 pages d'une intrigue à nous faire frissonner tout l'été. La première bonne nouvelle, c'est que cet opus réussi est le premier d'une trilogie. La seconde, c'est qu'il esquisse les contours d'un duo de personnages tourmentés et un brin toqués comme on les aime.

FEMINA

Le polar suédois n’a pas dit son dernier mot, la preuve avec le nouveau roman de Camilla Läckberg et Henri Fexeus.

UNION PRESSE

Le livre fait plus de 650 pages, ce qui est une excellente nouvelle, tant on aura de peine à s’arracher à cette histoire aussi complexe que brillante et à ses deux personnages principaux qu’on attend avec impatience de retrouver dans de nouvelles aventures !

Florence Dalmas, LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ, VAUCLUSE MATIN

Et le lecteur, hypnotisé, de rentrer à son tour dans cette boîte à magie.

Marianne Payot, L'EXPRESS

Inspirée, d'une écriture aussi fine que limpide pour une intrigue haletante, Camilla Läckberg tricote un roman qui mêle peines et joies, (dés)illusions et amour... Et magie !

Serge Bressan, LE QUOTIDIEN

Si vous aimez les polars scandinaves, vous allez adorer celui-ci, qui conjugue à merveille les codes du genre et fait souffler un délicieux frisson sur nos lectures estivales. Plus que certains de ses autres romans, parfois trop centrés sur le petit quotidien de ses personnages féminins, ici, on est pile sur le genre de livre qu’on s’achète, qu’on dévore, puis qu’on prête à son mec pour débriefer après. Un vrai succès !

Kathleen Wuyard, FLAIR

C’est palpitant, et ça trouve sa part d’étrangeté dans le portrait de cette policière ultra phobique des microbes et de cet expert en magie un peu autiste, soit deux êtres « décalés », qui vont s’apprivoiser pas à pas. Un ample polar, idéal pour tenir jusqu'aux vacances.

Isabelle Potel, MADAME FIGARO

L’osmose entre les enquêteurs répond en miroir à la complicité des auteurs, Camilla Läckberg excellant dans le détail psychologique qui tue, Henrik Fexeus dans les puzzles mentaux qui hypnotisent. Le mix subtil d’annotations personnelles et d’observations professionnelles se corse aussi d’humour noir. Ainsi de Mina qui souffre de mysophobie, ou crainte de la souillure, une mine pour son collègue. De quoi sourire un peu dans cette affaire de tueur en série obsédé par les tours de magie macabres.

Cécile Lecoultre, 24 HEURES, LA TRIBUNE DE GENÈVE