Qu'elle aille au diable, Meryl Streep ! | Actes Sud
Actes Sud Littérature
Mondes arabes

Juin, 2004 / 11,5 x 21,7 / 160 pages

traduit de l'arabe (Liban) par : Edgard WEBER
ISBN 978-2-7427-4800-6
prix indicatif : 18, 30€


Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

Qu'elle aille au diable, Meryl Streep !

Rachid EL-DAÏF

 
Un Libanais nommé Rachid regarde distraitement à la télévision un film dans lequel joue Meryl Streep, Kramer contre Kramer. Ne comprenant pas l'anglais, il parvient juste à deviner que la célèbre actrice est en train de se séparer de son mari. Ce divorce le renvoie soudain à la réalité de son propre couple, dont le mariage avait été préparé par une tante. Le roman se présente comme une longue interrogation sur ses relations avec sa femme. Pourquoi va-t-elle assez régulièrement dormir chez ses parents, malgré l'achat d'une très belle télévision Sony ? Comment se fait-il qu'elle en sache autant sur la sexualité masculine ? Peut-il vraiment croire à la virginité de son épouse avant le mariage alors que les médecins savent maintenant très bien réparer les choses ? Quelle a été, au fond, la vie de cette femme dont il ne sait finalement pas grand-chose et qui lui échappe chaque jour un peu plus ? Qu'elle aille au diable, Meryl Streep ! est sans aucun doute le roman arabe où la question du couple est la plus explicitement traitée et où la sexualité est abordée sans ambages. Le mariage apparaît comme une institution mise à rude épreuve par la modernité. En assumant ou en feignant d'assumer cette modernité, la femme dévoile finalement à l'homme à quel point il reste incapable d'en faire autant.

Qu'elle aille au diable, Meryl Streep !

Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter