La messe à l'envers | Actes Sud
Jacqueline Chambon
Hors collection

Mars, 2009 / 14,5 x 22,5 / 208 pages


ISBN 978-2-7427-8278-9
prix indicatif : 20, 30€


Où trouver ce livre ?
|

La messe à l'envers

La liturgie de l'Eglise catholique en débat

Marc LEVATOIS

Quand Paul Claudel, en 1955, dénonce la “messe à l’envers”, il fustige par anticipation l’une des réformes liturgiques majeures qui vont se faire jour après Vatican II : à côté de l’abandon du latin et du rite tridentin, le déplacement des autels dans le choeur des églises, pour la célébration “face au peuple”. Quand Benoît XVI, en 2007, publie un motu proprio (lettre émise par le pape de sa propre initiative) libéralisant la messe préconciliaire, une partie de l’opinion et de l’Eglise s’inquiète : il s’agirait d’une conception traditionaliste et intransigeante de la liturgie et d’un abandon de l’ouverture prônée par Vatican II ; les enjeux sont en réalité beaucoup plus complexes. Géographe de formation, Marc Levatois s’est intéressé à l’espace liturgique. En étudiant la con fi - guration des églises avant et après Vatican II, il montre que les réformes entreprises à l’intérieur des lieux de culte ont, dans leur ensemble, consciemment ou non, tendu vers une abolition de la séparation entre espaces sacré et profane. Dans cette perspective, la réhabilitation du rite ancien s’inscrit dans la droite ligne de la pensée du cardinal Ratzinger, depuis toujours attaché à la “beauté de la liturgie”, dans laquelle il voit une forme privilégiée d’accès au sacré, revalorisé dans une perspective pastorale. Par ailleurs, la volonté personnelle de Benoît XVI d’opérer une “réforme de la réforme” ne semble pas consister tant en une restauration stricte qu’en une réintroduction de l’espace dans la réflexion fonda mentale sur la liturgie. L’instrumentalisation de cette question par les catholiques traditionalistes aussi bien que pro gressistes cache donc en réalité un questionnement plus profond, sur la nature même du sacré et son inscription dans l’espace. Tout le mérite de cet essai est de nous en livrer les clés.
Né en 1959, Marc Levatois est agrégé de géographie. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, il enseigne actuellement dans les classes préparatoires de la Légion d’honneur.



Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter