fbpx Nous, l'Europe | Actes Sud Aller au contenu principal

Nous, l'Europe

Sous-titre
Banquet des peuples


L’Europe, l’ancienne, celle d’un vieux monde bouleversé par la révolution industrielle, et l’Union européenne, belle utopie née sur les cendres de deux grandes guerres, sont l’alpha et l’oméga de ce texte en vers libres relatant un siècle et demi de constructions, d’affrontements, d’enthousiasmes, de défaites et d’espoirs.

À l’heure où certains doutent, où d’autres n’y croient plus, ce récit européen humaniste rappelle qu’une mémoire commune, même douloureuse, est un ferment d’avenir. C’est donc d’une plume ardente que Laurent Gaudé compose une épopée invitant à la réalisation d’une Europe des différences, de la solidarité et de la liberté.

mai, 2019
11.50 x 21.70 cm
192 pages


ISBN : 978-2-330-12152-5
Prix indicatif : 17.80€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

RE-MAR-QUABLE !
Tout y est, absolument tout ce que vous aimez, la littérature, la poésie, l’histoire.
Un livre indispensable, à mettre entre toutes les mains.
Un livre que j’ai adoré !

François Busnel, France 5, La Grande librairie

Tout écrivain est témoin de son époque. Il est normal que Laurent Gaudé ait écrit Nous, l'Europe, banquet des peuples. Il le fait en poète courageux, qui dresse d'abord un tableau inquiétant puis nous dit avec élégance ce qu'il faut faire pour que l'Europe renoue avec ses valeurs et son destin.

Tahar Ben Jelloun, Le Point.fr

Ce poème-fleuve interroge l’identité, la diversité, l’étendue du territoire européen comme il s’inquiète de son avenir incertain. Ce texte magnifique sera mis en scène au prochain Festival d’Avignon.

Flavie Philippon, Elle

Il ne semble pas y avoir de pilote pour sauver le vaisseau Europe, il y a un poète.

Gladys Marivat, Lire

Laurent Gaudé, dont on connaît depuis quinze ans l’art du rythme, la fluidité, le lyrisme tenu, compose un poème qui navigue entre l’ode, le romanesque, et le pamphlet.

Oriane Jeancourt, Transfuge

Une épopée pleine d’espoir.

Public Sénat, émission « Livres & vous… »

Avec sa plume ardente, souvent sans concessions, il n’adopte pas la posture de l’historien, mais celle du poète.

Vincent Bouquet, Les Échos