Aller au contenu principal

Humanité végétale



Première enquête visuelle menée durant plus de 10 ans par Mario del Curto (lauréat du Prix Redouté 2018), à révéler le monde comme un jardin, à saisir, en somme, sa nature profondément jardinière : façonnée par l’Humain, notre planète l’est avant tout par les plantes elles-mêmes, qui nous nourrissent, mais influencent aussi nos vies, nos  déplacements, nos actions comme le souligne le philosophe Emmanuele Coccia dans cet ouvrage. Certains proposent de “faire jardin” en s’inspirant des jardiniers visionnaires ou sans noms qui ont jalonné notre histoire. Vandana Shiva nous enjoint à revenir à la racine du verbe vegetare : “animer, vivifier”, pour saisir toute la force du végétal. Mario del Curto réfléchit ici aux liens qui nous unissent au végétal et, sans morale ni catégories, propose
un autre regard sur notre environnement et sur ses habitants. Il fait ici la démonstration du caractère inaliénable de ce lien entre les humains et la nature. Ce voyage photographique à l'échelle du monde est également accompagné par des essais de John Brinckerhof, Charles Soubeyran, Patrick Gyger, Edward Farmer, F. Felber.

octobre, 2019
24.00 x 30.00 cm
480 pages


ISBN : 978-2-330-12381-9
Prix indicatif : 49.00€


Où trouver ce livre ?

C’est à une promenade longue et sinueuse, touffue et pleine de surprises, que nous convie l’explorateur-photographe « en zigzag » Mario Del Curto, à la découverte des liens infinis que nous entretenons avec les plantes.

Imagine Demain Le Monde

Les images, toujours belles, émerveillent et donnent à réfléchir.

Lucien Jedwab, Le Monde.fr

Si le lecteur est amené à s’interroger sur la situation plus que préoccupante d’une humanité coupée de ses racines végétales, c’est à travers un corpus d’images montrant avec insistance la constante volonté humaine à “cultiver son jardin”. [...] Foisonnant, cet ouvrage nous alarme quand il nous montre la débilité de la verdure factice à Dubaï ou du commerce mondial des fleurs.

Jean-Marc Bodson, La Libre Belgique

Une forme d’herbier photographique et politique.

Eric Karsenty, Fisheye

La nature est un trésor, nous rappelle le photographe. Et quel trésor !

Bernard Génies, L'Obs

En explorant notre lien à la nature, le Vaudois bâtit des ponts entre science et art.

Clément Grandjean, TERRE ET NATURE

Un superbe voyage photographique à l’échelle du monde.

Gil Lorfevre, Midi Libre

Le plus ancien jardin botanique du monde dans son état d’origine à Padoue, l’ancien centre de recherche agricole inca à Moray, au Pérou, les lichens envahissant la montagne suisse : immortalisés par le photographe, ils nous révèlent, comme le souligne le philosophe Emanuele Coccia, l’universalité inattendue du jardin.

Daphné Bétard, Beaux-Arts Magazine

Un livre passionnant.

Andreina De Bei, Science et avenir

Ce livre kaléidoscopique fait s’entremêler tous les jardins du monde.

Archiscopie

Du même auteur