fbpx Odes | Actes Sud Aller au contenu principal

Odes



Poème célébrant un personnage ou un événement, parfois poème lyrique destiné à être accompagné de musique : telle est l’ode, selon la définition usuelle.

Il n’est donc pas surprenant que David Van Reybrouck ait intitulé ainsi ce livre, tant il s’inscrit sous le signe de la ferveur, de l’enthousiasme, de la beauté et de l’ardeur, de l’amitié et de la gratitude, de la mémoire et de l’histoire. Et toujours dans les parages de la poésie.

Musique, peinture, danse, esthétique, philosophie, éthique, littérature mais aussi politique, résistance, résilience ; tout ce qui structure la vie et l’œuvre de cet écrivain engagé, cet historien-archéologue, nous est ici offert en partage.

Écrites entre 2015 et 2018, non pas accompagnées de musique mais introduites par un dessin, le geste au crayon d’un artiste en écho aux mots, à la pensée d’un autre, ces odes peuvent aussi être lues comme une série de pas de deux multipliés à l’envi avec ce et ceux qui comptent pour David Van Reybrouck à un instant donné ou pour sa vie entière.

«Odes» se lit comme une partition sensible, nourrie du regard que pose sur le monde un humaniste engagé.

mars, 2021
11.50 x 21.70 cm
272 pages

Isabelle ROSSELIN

ISBN : 978-2-330-14409-8
Prix indicatif : 22.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

 Un livre qui, comme un recueil de poésies ou des Caractères de La Bruyère, doit être picoré... Un recueil à placer sur une table et y lire de temps en temps une réflexion ou l’autre (…). Marquées par l’optimisme et l’humanisme, ses odes touchent à tous les aspects de la vie

Guy Duplat, ARTS LIBRES / LA LIBRE BELGIQUE

Lire cet ouvrage c’est réaliser que la vie est faite de moments précieux qu’il nous faut chérir.

Vincent Penninckx, LE SURICATE

Contre le cynisme, pour la vitalité et pour la beauté, Les Odes (…). Absolument admirable (…). Un livre qui donne une envie furieuse de vivre et de vivre mieux (…). Des petites pièces absolument délicieuses qui célèbrent les belles choses.

François Busnel, FRANCE 5 / LA GRANDE LIBRAIRIE

Superbe et hétéroclite guirlande de poèmes en prose célébrant ce qui est beau (…). Le charme du livre vient de la tendresse avec laquelle il chante les vicissitudes humaines : un mélange jamais simpliste de ferveur et de gratitude, d’élégance et d’humour. Un peu dans la lignée de Beethoven et de Schiller : An die Freude. Une ode à la joie. L’ultime risque à courir.

Florence Noiville, LE MONDE DES LIVRES

David Van Reybrouck regarde le monde avec les yeux de l’universalisme, mais sans arrogance.

Marianne Meunier, LA CROIX HEBDO

La plume de l’auteur est agile, son champ d’expertise sans frontières, et la grâce se niche parfois dans les endroits les plus inattendus.

Fabrice Colin, LE CANARD ENCHAINE

David Van Reybrouck, l’homme qui nous fait du bien (...). Un baume d’humanité.

Valérie Marin la Meslée, LE POINT

Moments de grâce ou de vérité, ces courts textes saluent les êtres, les instants, les paysages, les éblouissements qui élargissent son champ de vision et d’action avec la joie d’un enfant recevant un couteau suisse multi-fonctions. 

Sophie Creuz, L'ECHO

Ces Odes, on devrait en lire une chaque soir et, quand on arrive à la 54e, recommencer. Et puis écrire les nôtres : ça ne pourra que redéfinir nos lignes de vie et, sur tout, nous faire du bien.

Jean Claude Vantroyen, LE SOIR

Du même auteur