fbpx Nikolaus Harnoncourt. Le Baiser des Muses | Actes Sud Aller au contenu principal

Nikolaus Harnoncourt. Le Baiser des Muses

Sous-titre
Entretiens avec Bertrand Dermoncourt



Nikolaus Harnoncourt ? Le chef d’orchestre autrichien, “Karajan du baroque”, est tout simplement l’un des artistes essentiels du XXe siècle. L’homme par qui la rhétorique est revenue au cœur des débats esthétiques a passé sa vie à secouer les traditions, porté par un esprit critique toujours en éveil, un élan vital des plus authentiques : Harnoncourt obligeait à écouter avec plus d’intensité, à repenser chaque partition, à mieux la connaître et l’aimer. Dans notre monde trop souvent artificiel, il incarnait en outre un rare modèle de dignité et d’éthique.

Cet ouvrage fait renaître sa parole et son message. Ces entretiens, au cours desquels il revient sur son parcours de chef d’orchestre, justifie ses choix et explique les raisons de sa quête permanente, sont en partie inédits. Ils ont été retravaillés et annotés pour l’occasion, dans le but de présenter au lecteur un ensemble cohérent et un portrait d’Harnoncourt tel qu’en lui-même, passionné et vibrant.

avril, 2021
10.00 x 19.00 cm
128 pages


ISBN : 978-2-330-14739-6
Prix indicatif : 17.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Selon Harnoncourt, confie le journaliste et écrivain Bertrand Dermoncourt auquel on doit un palpitant recueil d’entretiens avec le chef d’orchestre, l’interprète a pour mission de secouer l’auditoire.

Emmanuelle Giuliani, LA CROIX

À partir d’interviews menées durant près de quinze ans (1998-2012), Bertrand Dermoncourt a assemblé, retravaillé les textes pour dresser un portrait d’Harnoncourt « tel qu’en lui-même, passionné et vibrant ». Les notes de bas de page sont aussi intéressantes que le propos qu’elles éclairent. Bien que concis, cet opuscule complète et renouvelle notre regard sur l’homme comme sur son œuvre.

Yvan Beuvard, FORUM OPERA

Plus que l’impossible résumé d’une pensée musicale trop grande pour être condensée en quelques pages, un dialogue vif. Enlevé. Délicieusement direct et accessible. Et parfois détonnant. En une centaine de pages qui se lisent d’une traite, Dermoncourt fait revivre l’homme derrière le génie.

Thierry Hilleriteau, LE FIGARO

Du même auteur