Aller au contenu principal

L'Orient sonore

Sous-titre
Musiques oubliées, musiques vivantes



Dans un contexte de violences militaires, de révolutions et de contre-révolutions politiques, de bouleversements sociaux et technologiques, de changements démographiques accélérés, est-il possible de présenter ou de représenter la musique arabe ?
Tout le sens de cet ouvrage, qui accompagne une exposition au Mucem, réside dans la présentation d’une irréductible multitude prévalant à tout niveau d’analyse : existe-t-il “une” musique arabe ou “des” musiques arabes, des musiques arabes qui seraient aussi les musiques des non-arabes et des non-musulmans, malgré le rôle prépondérant de la récitation coranique dans l’esthétique du tarab  – “l’ivresse de la jouissance” selon l’auteur nobélisé Naguib Mahfouz ?
L’ensemble de ces thèmes est examiné à la lumière des bouleversements sociologiques et politiques affectant directement le rôle de la musique dans la construction des identités nationales, les lieux de sa consommation, sa texture sonore et ses instruments, les médiums de sa diffusion, ainsi que ses types de production ou de reproduction.

septembre, 2020
16.00 x 24.00 cm
176 pages


ISBN : 978-2-330-13921-6
Prix indicatif : 30.00€



Où trouver ce livre ?