Le retour de Gustav Mahler | Actes Sud
Actes Sud Beaux Arts
Hors collection

Avril, 2015 / 10,0 x 19,0 / 64 pages

traduit de l'allemand par : David SANSON
ISBN 978-2-330-04804-4
prix indicatif : 9, 80€


Où trouver ce livre ?
|

Le retour de Gustav Mahler

Stefan ZWEIG
Bertrand DERMONCOURT

Sont réunis ici pour la première fois les deux textes consacrés par le grand nouvelliste autrichien Stefan Zweig (1881-1942) à Gustav Mahler (1860-1911) : un long poème, Der Dirigent (Le chef d’orchestre), écrit en 1910 à l’occasion des cinquante ans du musicien, et un essai en forme de portrait-souvenir, Gustav Mahlers Wiederkehr (Le retour de Gustav Mahler), paru dans le quotidien viennois Neue Freie Presse, dans l’édition du 25 avril 1915. Le premier est inédit en français, le second a furtivement été édité dans un volume intitulé Hommes et destins ; il bénéficie d’une nouvelle traduction de David Sanson. L’auteur de La Confusion des sentiments n’y propose pas de commentaires musicologiques à proprement parler. Il s’attache surtout à dresser le portrait psychologique d’un homme et, déjà, à évoquer ses souvenirs. Du pur Zweig.

Le retour de Gustav Mahler

Le retour de Gustav Mahler

Marc Escola, Fabula

« Du pur Zweig.  »


Olivier Brunel, Le Quotidien du Médecin

« Voici, avec deux courts textes réunis pour la première fois, de quoi régaler amoureux de l'écrivain, du compositeur et de tout un monde d'Europe centrale définitivement englouti par les conflits mondiaux.  »


La Montagne

« Dans une nouvelle traduction de David Sanson, deux textes courts de Stéphan Zweig sur Gustav Mahler, dont il fait l'éloge et esquisse le profil psychologique.  »


Le vif weekend

« Un poème et un essai "en forme de portrait-souvenir", consacrés, comme leur nom l'indique, à son compatriote compositeur, auquel il vouait une immense admiration.  »


Catherine Lalanne, PELERIN

« Saviez-vous que le compositeur Gustav Mahler avait été le héros de jeunesse de l'écrivain autrichien Stefan Zweig, lui-même grand amateur de musique?  Le biographe viennois dresse le portrait psychologique du musicien avec le talent qu'on lui connaît.  »


Annabelle Laurent, 20 Minutes

« Coïncidence du calendrier des éditeurs, la double parution est un petit événement dans l’édition. Car associé à Stefan Zweig, «inédit» est souvent un mot magique.  »


Jean-Christophe Le Toquin, ResMusica

« Très heureuse initiative que ce petit ouvrage qui réunit pour la première fois en français deux textes pionniers sur Gustav Mahler signés par son compatriote Stefan Zweig.  »


Jean-Rémi Barland, La Provence

« On ressort de ce court texte, ému et impressionné, avec l'envie de redécouvrir le compositeur autrichien.  »


Jacques Drillon, L'Obs

« L'amour presque dément de Zweig pour Mahler, son lyrisme déchaîné ne sont que les symptômes d'une nostalgie inguérissable pour la Vienne d'autrefois, l'autrefois tout court.  »


Olivier Philipponnat, Salon littéraire

« Six pages inédites de Zweig, une centaine de vers exaltés sur le chef d’orchestre Mahler, dressé face aux éléments, et qui s’appliqueraient à tout autre que lui si leur panthéisme, leur chromatisme, leur nietzschéisme n’évoquaient à coup sûr les premières symphonies du maître.   Zweig n’aura pas porté les valises de Mahler ; mais un siècle après sa mort, telle une plaque photosensible, il nous apporte un témoignage ébloui de son aura.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter