Écrits de Vincent d'Indy volume 1 | Actes Sud
[Actes Sud] Beaux-Arts
Palazzetto Bru Zane

Septembre 2019 / 16,5 x 24,0 / 648 pages
Coédition Palazzetto Bru Zane


ISBN 978-2-330-12368-0
prix indicatif : 45, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Écrits de Vincent d'Indy volume 1

1877-1903

Gilles SAINT ARROMAN

Vincent d’Indy (1851-1931) est une figure éminente de la scène musicale française. Élève de César Franck, fervent wagnérien, membre de la Société nationale de musique, cofondateur puis directeur de la Schola Cantorum, il cumule les activités : compositeur, chef d’orchestre, pédagogue, organisateur de concerts, conférencier... C’est un homme d’action et de conviction, admiré autant que discuté de son vivant et célèbre pour ses prises de position polémiques. Sa notoriété a d’ailleurs souffert, après sa mort, d’une réputation de dogmatique, de réactionnaire, de nationaliste et d’antisémite à laquelle on l’a trop souvent réduit. S’ils ne sont pas sans fondements, ces jugements parfois caricaturaux doivent être réévalués. Les écrits publics du musicien – articles, conférences, discours, réponses à enquête, entretiens –, réunis pour la première fois, permettent de prendre connaissance de l’évolution année après année de ses idées esthétiques, politiques et pédagogiques, et de mettre celles-ci en perspective.
Dans ce premier volume (1877-1903), Vincent d’Indy aborde, d’une plume alerte et souvent cinglante, tous les grands sujets de son temps : wagnérisme, théâtre lyrique, musique religieuse, chanson populaire, musique ancienne et modernité, enseignement, mais aussi éducation populaire et décentralisation, rapports entre l’art et l’État… Il révèle une âme de romantique attaché à l’expressivité comme aux grandes lois de l’architecture musicale, convaincu de sa mission éducatrice et de la dimension religieuse de l’art. S’employant à redonner vie aux chefs-d’œuvre du passé comme à promouvoir la musique de ses contemporains, il se montre admirateur de l’époque gothique et du chant grégorien, de Palestrina, de Monteverdi, des tragédies lyriques de Rameau et de Gluck, de Beethoven et de Schumann, mais aussi du Pelléas et Mélisande de Debussy.



Forum Opéra

« Ce que reflète surtout ce premier volume, c’est la multiplicité des combats menés par Vincent d’Indy, la diversité des passions qui ont pu le pousser à prendre la plume.  »


Classiquenews

« Voici le premier volume d’une correspondance à suivre absolument, rédigée par un pilier du romantisme français postwagnérien.  »



Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter