fbpx Une sortie honorable | Actes Sud Aller au contenu principal

Une sortie honorable



La guerre d'Indochine est l'une des plus longues guerres modernes. Pourtant, dans nos manuels scolaires, elle existe à peine. Avec un sens redoutable de la narration, "Une sortie honorable" raconte comment, par un prodigieux renversement de l'histoire, deux des premières puissances du monde ont perdu contre un tout petit peuple, les Vietnamiens, et nous plonge au coeur de l'enchevêtrement d'intérêts qui conduira à la débâcle.

janvier, 2022
10.00 x 19.00 cm
208 pages


ISBN : 978-2-330-15966-5
Prix indicatif : 18.50€


Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Un récit à l’os, pur condensé de l’art narratif de l’auteur de Tristesse de la terre 

Alexandre Fillon, LES ECHOS

Eric Vuillard pointe les leurres, les décompose, les détruit avec rigueur et acharnement. Sa méthode se précise et s’affine de livre en livre, dans de denses récits au style aussi fleuri que rageur 

Vuillard emprunte sa matière à l’historien, sa colère au militant, mais il est écrivain avant tout, et sa démarche est littéraire »

L’enjeu, pour Vuillard, est surtout de mettre en pièces la nostalgie rance du bon vieux temps des colonies, d’une France coloniale chic, élégante, sûre d’elle et honorable 

Renaud Pasquier, LA CROIX

Vuillard nous invite à prolonger notre réflexion en mettant son tressage subtil en regard des tragédies contemporaines.

Le récit d’Eric Vuillard, par sa force de conviction, tient allumé en nous ce petit lampadaire qu’on appelle la conscience 

Camille Laurens, LE MONDE DES LIVRES

Habile et cinglant dans la formule, toujours aussi majestueux dans ses descriptions des grands virages historiques 

Paul Akermann, LE TEMPS

Eric Vuillard a un talent extraordinaire pour reconstituer la Grande Histoire. A lire et partager sans modération 

RTL LES LIVRES ONT LA PAROLE

La langue est absolument spectaculaire. Eric Vuillard est en train de bâtir une œuvre avec ses récits. On a là, un grand écrivain 

FRANCE INFO LE 17h-20h

Ca coupe, ça tranche et ça dit quelque chose à chaque fois 

Marie Sorbier , FRANCE CULTURE LA GRANDE TABLE

Documenté et muni de la plume affûtée qu’on lui connaît, Eric Vuillard remonte le cours tumultueux des événements en regardant au plus près le monde politique et militaire de l’époque, cherchant «à saisir quelque chose, effleurer une vérité que l’on n’atteint que par le langage ». Ce qu’il réussit ici de la meilleure des manières 

Alexandre Fillon, TRANSFUGE

La manière dont Vuillard rentre dans le chou de l'histoire est à chaque fois d'une efficacité redoutable. Le verbe toujours aussi mordant, l'ironie cinglante 

Marie Chaudey, LA VIE

On connaît sa manière impitoyable, son écriture féroce 

Un livre terrible, historiquement insoutenable

Bernard Pivot , LE JOURNAL DU DIMANCHE

Récit brillant, à la croisée du pamphlet, du roman et du document, qui montre combien la littérature demeure un lieu de contestation indispensable, ultime remède contre la résignation.

Copélia Mainardi, MARIANNE

Une précision chirurgicale et une langue magnifique. La force de cette langue est de faire surgir une vérité 

Guy Duplat, LA LIBRE BELGIQUE

Avec un sens redoutable de la narration, "Une sortie honorable" raconte comment, par un prodigieux renversement de l'histoire, deux des premières puissances du monde ont perdu contre un tout petit peuple, les Vietnamiens, et nous plonge au cœur de l'enchevêtrement d'intérêts qui conduira à la débâcle 

Pascal Paradou, RFI DE VIVE VOIX

Eric Vuillard revient avec panache sur une guerre coloniale en pleine Guerre froide 

Olivia Gesbert, FRANCE CULTURE LA GRANDE TABLE

Plus caustique que jamais, le Goncourt Éric Vuillard taille des croupières aux responsables politiques et militaires qui, cocarde en bandoulière, ont joyeusement entraîné nos soldats dans le bourbier de Diên Biên Phu 

François Lestavel, PARIS MATCH

Deux cents pages serrées comme des poings prêts à frapper 

C’est cette éternelle guerre des puissants contre les faibles qu’Eric Vuillard met en scène dans chacun de ses livres, parfois avec emphase, toujours avec une colère froide, méthodique. C’est tout à son honneur 

Elisabeth Philippe, L'OBS

Vuillard n’écrit pas sur l’Histoire, mais avec elle. II accompagne le passé comme on le ferait d’un mourant, mais sans lui donner d’absolution. Du grand art 

Laurent Lemire, LIVRES HEBDO