Les Enseignements d'une ex-prostituée à son fils handicapé | Actes Sud
Jacqueline Chambon
Hors collection

Janvier, 2018 / 12,5 x 19,5 / 208 pages

traduit du roumain par : Laure HINCKEL
ISBN 978-2-330-07594-1
prix indicatif : 21, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

Les Enseignements d'une ex-prostituée à son fils handicapé

Savatie BASTOVOI

Karlic et Serioja s’enfuient de l’orphelinat d’une petite bourgade de Moldavie. L’un, cloué dans un fauteuil, est doté d’une intelligence hors norme et d’une volonté de fer ; l’autre, grand gaillard endurant, est le benêt attendris­sant de cet improbable tandem qui escroque les gens qu’il rencontre. Ils vont croiser la route de personnages fan­tasques, comme Leonea et Valera, eux aussi échappés de l’orphelinat géré d’une manière pour le moins discutable. La direction a en effet pioché sans vergogne dans l’aide humanitaire européenne destinée aux enfants. Et la pa­nique de ces apparatchiks s’accroît lorsque l’un des orphe­lins est retrouvé mort, le nez et les joues rongés par les rats, faisant les choux gras d’une presse à scandale avide de sang.
Les Enseignements d’une ex-prostituée à son fils handicapé est un conte cruel et drolatique, une photographie de la Moldavie postsoviétique révélée par le vitriol de la carica­ture. Baştovoi y décrit avec brio des scènes du quotidien dont le comique affiché cache la violence des mœurs, la dureté des conditions de vie et surtout la corruption qui vérole la société moldave à tous les niveaux. Une satire sociale implacable, un tableau grinçant de la grande co­médie humaine.



Cristina Hermeziu, ActuaLitté.com

« Un doux écho de Tolstoï - celui de La Résurrection - traverse délicatement les pages de ce roman social violent et drôle où, sous la plume d’un écrivain-moine, les plus démunis de la vie s’avèrent être des miraculés.  »


Catherine Simon, Le Matricule des anges

« L’enfance violentée reste une obsession chez Bastovoi, dont l’écriture, imprégnée d’un humour grinçant, fait la part belle à la satire sociale. Sous le scalpel de ce moraliste chrétien, la Moldavie postcommuniste, abêtie par la misère et rongée par la corruption, ne sort pas franchement grandie.  »


Gilles Ribardière, Moldavie.fr

« Un livre qui rend compte d’une réalité qui peut se vérifier. Mais aussi de beaux passages d’une belle humanité. Une introduction éclairante pour comprendre un pays aux confins de l’Union Européenne en proie à de nombreux démons !  »


Claire Devarrieux, Libération

« Dans sa manière de raconter, [Savatie Bastovoi] entre beaucoup de drôlerie, de compassion, de colère, de tendresse. II est drôle quand il envoie des compères boire l’argent de l’essence, laquelle aurait permis de rattraper deux fugueurs. II nous fait rire quand le directeur récupère chez lui, pour le faire disparaître, le stock de couvertures de la Croix-Rouge qu’il a détourné, comme sont détournés les fonds de l’aide humanitaire européenne. Mais il ne s’agit pas d’une caricature.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter