Les eaux mortes | Actes Sud
Babel
Babel

Décembre, 1997 / 11,0 x 17,6 / 176 pages


ISBN 978-2-7427-1451-3
prix indicatif : 7, 70€
Babel n° 301


Où trouver ce livre ?
|

Les eaux mortes

Frédéric Jacques TEMPLE

Un homme revient dans la ville méditerranéenne de son enfance — ville haïe, parce qu’elle a changé, autant que lui peut-être, et ne ressemble plus à ce qu’elle était lorsqu’il était enfant. Il ne s’y attarde pas et gagne le bord de mer. Au fond d’une cabane, dans une vieille cantine, il retrouve des pages qu’il avait écrites dans sa jeunesse et les relit. La nuit qui commence sous la lumière des éclairs est hantée par les souvenirs de l’homme mûr, mêlés aux souvenirs adolescents : la guerre, la mort de ses compagnons d’armes et des personnages de son récit, l’enfance gaie et ensoleillée…
Publié une première fois en 1975 par Albin Michel, Les Eaux mortes est le premier roman du poète, premier volet d’un tryptique consacré à la re-création de l’enfance. Il est suivi d’Un cimetière indien, qui a été réédité par Babel en mars 1996 (n° 204), après une première parution chez Albin Michel en 1981.

Les eaux mortes

Les eaux mortes

Hubert Delobette, Le Matricule des anges

« Les scènes de ce livre entaillent, meurtrissent car elles sont d'un cruel réalisme. Elles sont terriblement belles aussi, et d'aventure, certains lecteurs pourraient reprocher à ce récit ne certaine esthétisation de la violence, de la guerre. Tout aussi poétique et lumineuses sont les images de sa jeunesse que revisité le narrateur. Souvenirs ensoleillés dans son village de peu de vie.  »

Juin 1998


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter