Aller au contenu principal

Le Regard ramassé

Sous-titre
Une anthologie de lart moderne



Comme en préambule à son œuvre littéraire, Paul Nizon a écrit un certain nombre de critiques d’art. De Goya à Hodler en passant par Turner, de Picasso et Malevitch à Morandi, Rothko et Giacometti, en passant par Soutine et Miró, l’écrivain y dessine, comme en passant, sa propre existence avec l’art et en l’art.

novembre, 2022
11.50 x 21.70 cm
384 pages

Frédéric JOLY

ISBN : 978-2-330-16087-6
Prix indicatif : 24.00€


Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Paul Nizon est aujourd'hui considéré comme l'un des écrivains contemporains les plus novateurs. Ses textes témoignent d'une grande attention à la réalité sensible, faisant de la beauté un élément central de sa vie et de son œuvre - souvent mêlées. Dans Le Regard ramassé, à travers des essais et des portraits d'artistes, l'auteur dévoile son musée personnel de l'art moderne.

Heinz-Norbert Jocks, ART PRESS

L'écriture y est précise, efficace, volontiers assertive, capable de résumer en une phrase ce qui fait la singularité d'une démarche artistique. Quant au propos, il est riche, souvent brillant, documenté, et formulé avec une sorte d'évidence qui finit par nous convaincre que Nizon a raison, et qu'il sait.

Didier Garcia, LE MATRICULE DES ANGES

L’écriture de Nizon trouve des voies lumineuses pour évoquer les œuvres  un exercice qu’il réussit tout particulièrement face aux œuvres abstraites, à travers ce qu’il voit, mais aussi ce qu’elles produisent en lui. Une évocation d’œuvres, donc, mais aussi une documentation de soi, à travers les sensations traversées.

Francesco Biamonte, RTS - Qwertz

Paul Nizon, monstre sacré de la littérature d’Europe de langue allemande. […] Je pense que tu mérites le Nobel, je le dis et l’écris depuis très longtemps. […] Quand on a écrit une œuvre comme la tienne, on ne peut pas mourir puisqu’il y aura toujours des lecteurs, des admirateurs de ton œuvre.

Frédéric Beigbeder, RADIO CLASSIQUE - Confessions d’un enfant du siècle

Je vous en conseille la lecture.

Fabien Simode, INHA

Un écrivain d'art, subtile nuance qui le différencie des chercheurs, universitaires et autres curateurs. Ainsi l'approche est-elle plus englobante. Nizon évoque l’œuvre par le prisme de la vie. Il ne s'arrête pas sur l'école et/ou la technique, le style, etc. mais tisse un canevas qui positionne l'artiste en son époque...

Annabelle Hautecontre, SALON LITTÉRAIRE

 Il y a des écrivains à qui l’art sert d’explosif et de bain révélateur. Paul Nizon en fait partie. […] Goya, Turner, Odilon Redon, Rousseau, Van Gogh, Maillol, Vuillard ouvrent le bal avec « Les portes de la modernité ». Chacun mériterait d’être cité. Qu’on soit ou non d’accord avec Nizon, peu importe. Ce qui compte, c’est sa présence, son crawl dans les existences, les œuvres qu’il écrit. II devient ce qu’il voit, il le vit.

Philippe Lançon, LIBÉRATION

Une sélection passionnante. […] En écrivant sur Pierre Soulages ou encore sur Jackson Pollock, on devine que l’écrivain éduque son regard aux images. II s'en détournera bientôt, sans jamais les oublier, pour croquer le paysage tumultueux de sa vie.

Amaury Da Cunha, LE MONDE DES LIVRES

À l’aube de ses 93 ans, le « plus grand magicien actuel de la langue allemande » révèle ses talents de critique d’art dans ce recueil de textes réunis, ici, pour la toute première fois. Bien plus qu’un musée imaginaire : l’exigence d’une vie, sans concession ni compromis. […] L’acte de voir est, selon lui, indissociable de l’acte d’écrire. Tout ne fait qu’un dans cette œuvre où la vie et les mots se rejoignent dans un combat sans fin.

Valère-Marie Marchand, QUINZAINE(S) LTTÉRAIRE

Une « anthologie de l’art moderne » très personnelle et passionnante. […] On est frappé par la maturité de ce jeune critique bernois, l’acuité de son regard, la sensibilité et la souplesse avec lesquelles il entre dans le processus créateur d’artistes si différents. C’est le mystère de la création elle-même qui le retient.

Michel Audétat, LA LIBERTÉ

Fascinant livre. [...] Un hymne à la liberté du « lecteur-regardeur ».

Pascal Bonafoux, ART ABSOLUMENT

Tout a commencé avec Van Gogh, l’étincelle, et tout s’est fini avec le pop art, qui l’a amené à qualifier d’« action writing » son procédé d’écriture dans son grand livre Canto, où il est allé aussi loin qu’il pouvait « sans action », sans intrigue.

Didier Pinaud, L'HUMANITÉ

Son œuvre est monumentale. [...] Un regard unique sur la modernité. 

Valère-Marie Marchand, RADIO LIBERTAIRE

Une véritable œuvre de critique. [...]  En se diffractant au gré de textes essentiellement monographiques, sa réflexion sur l’art et sur la modernité accède à cette qualité rare d’une pensée qui fait gagner ses objets en cohérence sans négliger en rien leur diversité.

Paul Bernard-Nouraud, EN ATTENDANT NADEAU

45 textes de l’écrivain et critique, né à Berne en 1929, dessinent le portrait d’un amoureux de l’art, observateur attentif et érudit, empathique et radical. […] Une véritable immersion esthétique, dans laquelle on peut picorer au gré des envies du moment.

LA GAZETTE DROUOT

Dans la même collection