Aller au contenu principal

Le héros de Berlin




Michael Hartung, qui tient un des derniers vidéo-clubs de Berlin, reçoit la visite d'un journaliste. Des dossiers exhumés de la Stasi montreraient qu’un jour de juillet 1983 Hartung, à l’époque aiguilleur, aurait organisé l'évasion de 127 personnes vers l’Ouest dans un train de banlieue. L’intéressé nie d’abord catégoriquement mais la tentation d’être un héros est trop belle… Les médias s’emparent de l’histoire, un livre et un film sont en préparation, Hartung est célèbre ! Mais lorsqu’il rencontre Paula, une jeune femme qui était à bord du train détourné, et tombe amoureux d’elle, il comprend qu'il va devoir trouver un moyen de s’extirper du mensonge dans lequel il s’est enferré. S’il est encore temps.

mai, 2023
11.50 x 21.50 cm
304 pages

Olivier MANNONI

ISBN : 978-2-330-17964-9
Prix indicatif : 22.70€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Son dernier roman, Le Héros de Berlin, une fiction sur l’interprétation et l’appropriation de l’histoire.

VOCABLE ALLEMAND

Une histoire d’amour, un livre qui pose la problématique de la vérité historique – comment est-ce qu’on l’interprète, comment est-ce qu’on peut la déformer, s’en servir ?  Il pose également la problématique du héros, notamment avec l’emballement médiatique aujourd’hui. Et aussi celle de l’Allemagne réunifiée. Il y a beaucoup d’humour. Maxim Leo est très doué, il arrive à combiner ces thématiques et on apprend plein de choses.

Librairie Passerelle à Dole, FRANCE BLEU BESANÇON

Les emballements médiatiques, la manipulation de l’histoire, le storytelling, la construction de héros fictifs et les petits arrangements de la presse avec la vérité sont des phénomènes omniprésents aujourd’hui. Un roman consacré à ces sujets un peu graves pourrait facilement dégénérer en leçon de morale et en tirades didactiques, mais Leo lui conserve jusqu’au bout son ton de comédie légère, sa fraîcheur débonnaire, et n’entame à aucun moment le capital sympathie d’Hartung. Il parvient même à glisser dans cette satire une romance bateau, mais touchante. Que demande le peuple ?

Bernard Quiriny, L'OPINION

Que vaut l’héroïsme à l’ère de la postvérité ? L’écrivain et journaliste d’origine franco-allemande Maxim Leo a choisi de traiter ce thème par une fiction à la fois grave et pleine d’humour, qui parvient à faire réfléchir en divertissant. Car si Le Héros de Berlin propose une lecture alarmiste de l’état d’esprit des contemporains, plus enclins à accorder leur créance au clinquant qu’au vrai, il ne sombre pas dans la vague de dystopies qui traverse la littérature de l’Europe centrale et orientale, dégrisée des promesses de l’après-communisme.

Nicolas Weill, LE MONDE DES LIVRES

Le Héros de Berlin se présente comme un conte satirique, avec une histoire d’amour au milieu, et beaucoup de questions sur la vérité historique, sur l’image des ex Allemands de l’Est.

Frédérique Fanchette, LIBÉRATION

Derrière la farce, Maxime Leo brosse le portrait amusant d’une Allemagne où les incompréhensions entre Est et Ouest persistent encore.

RTS - Qwertz

Avec beaucoup d’humour, le journaliste et écrivain allemand se moque des clichés sur la RDA. […] Sous l’humour et la cocasserie, Maxim Leo continue à interroger l’histoire récente de son pays. Il observe la façon dont les Allemand-es de l’Ouest regardent ce qu’a été la vie à l’Est durant la Guerre froide, et met en scène la fabrique des mythologies modernes.

Sylvie Tanette, LES INROCKUPTIBLES

Le nouveau roman de l'auteur franco-allemand Maxim Leo est à la fois brillant et hilarant. […] Le lecteur se régale de ce roman hilarant et interpellant sur les falsifications, le storytelling et la manipulation à des fins d’auto-célébrations. Maxim Leo, ancien journaliste lui-même, démontre que personne, ni aucun régime politique n’est à l'abri du récit vendeur.

Sophie Creuz, L'ECHO BELGIQUE

C’est désormais par un roman que Maxim Leo nous revient. Avec tous ses thèmes de prédilection : les liens entre l’Est et l’Ouest, l’ombre d’un État policier disparu, la réunification allemande… […] Maxim Leo traite avec un humour mordant de l’insaisissable vérité historique et de la fabrique médiatique des héros. Un vrai coup de cœur ! À découvrir d’urgence !

Emmanuelle Pirat, CFDT MAGAZINE

Avec ce roman, l’écrivain nous interroge sur la vérité historique et sur les petits arrangements nécessaires pour construire un récit cohérent et qui parle à tous. […] Écrite par une plume acerbe, cette amusante satire saura retenir l’attention du lecteur tout au long du récit, parfait équilibre entre scènes loufoques et réflexion plus profonde sur notre besoin de créer des héros auxquels on peut s’identifier.

Vincent Penninckx, LE SURICATE MAGAZINE

Du même auteur