Le Grand Leader doit venir nous voir | Actes Sud
Actes Sud Littérature
Hors collection

Mai, 2018 / 11,5 x 21,7 / 288 pages

traduit de l'anglais par : Patrick MAURUS
ISBN 978-2-330-10421-4
prix indicatif : 22, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

Le Grand Leader doit venir nous voir

Velina MINKOFF

Elle est fascinante, cette Alexandra, adolescente bulgare propulsée de façon inattendue, à l’été 1989 à l’autre bout du monde, dans un camp de pionniers socialistes en Corée du Nord.
Peu sensible aux secousses politiques qui surviennent dans son pays natal, elle découvre une Corée entièrement à son goût, admire ses beautés, profite des rencontres, délirante, obsédée, délicieuse, insupportable, intenable, tombe amoureuse et décrit la situa­tion avec une confondante naïveté.
Et chaque fois qu’une activité collective l’ennuie un peu, elle se persuade qu’il faut bien faire quand même, car le Grand Leader pourrait bien venir leur rendre visite ce jour-là.
Alexandra rentre en Bulgarie au moment où le ré­gime s’écroule. Et elle aura grandi entre-temps. Trente ans plus tard, l’aventure coréenne d’Alexandra se transforme en une cascade de questions essentielles posées au travers de sa myopie désopilante.

Le Grand Leader doit venir nous voir

Le Grand Leader doit venir nous voir

Olivier Mony, Livres Hebdo

« Son premier roman, Le Grand Leader doit venir nous voir, récit de ce périple coréen, résonne d’échos dont le lecteur pressent qu’ils ne doivent rien à la fiction. Bourré d’humour et d’une mélancolie toujours gaie, on ne peut se détacher de cette jeune fille qui fait à la fois l’expérience des aubes de l’âge et des crépuscules d’un modèle de société. Velina Minkoff réussit pour son entrée dans la carrière de romancière à tenir la note juste et à ce que son parti pris d’écriture, très “premier degré”, n’apparaisse jamais comme artificiel. Au contraire, rarement un livre nous aura paru aussi subtil, non seulement sur un pays encore largement fantasmé, la Corée du Nord, mais aussi sur ce moment inouï de fracture qu’est la fin du communisme à l’Est. On attend la suite, pour la Corée comme pour Velina Minkoff.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter