fbpx La Maison des Hollandais | Actes Sud Aller au contenu principal

La Maison des Hollandais



Danny Conroy grandit dans une somptueuse demeure en banlieue de Philadelphie. Malgré un père distant et une mère partie sans laisser d’adresse, il peut compter sur l’affection de sa sœur adorée, Maeve, l’intelligence et la drôlerie incarnées. Unis par un amour indéfectible, ils vivent sous l’œil attentif des “Hollandais”, les premiers propriétaires de la maison, figés dans les cadres de leurs portraits à l’huile.

Jusqu’au jour où leur père leur présente Andrea, une femme plus intéressée par le faste de la bâtisse que par l’homme qui la possède. Ils ne le savent pas encore, mais pour Maeve et Danny c’est le début de la fin. Et une fois adultes, ils n’auront de cesse de revenir devant la Maison des Hollandais se heurter aux vitres d’un passé douloureux.

À travers le destin de ces deux quasi-orphelins, Ann Patchett tisse un roman subtil et pénétrant sur les liens filiaux et les lieux de l’enfance – qui tous nous hantent.

janvier, 2021
14.50 x 24.00 cm
320 pages

Langue :
Hélène FRAPPAT

ISBN : 978-2-330-14440-1
Prix indicatif : 22.50€



Où trouver ce livre ?

L’Américaine Ann Patchett n’en est pas à son premier roman sur les liens familiaux. Il y a eu Orange amère ou Dans la course. Mais il semble qu’elle tente de saisir, avec une précision sans cesse accrue, les mécanismes d’attachement entre les êtres, et qu’en creusant ces relations particulières elle accède de mieux en mieux à une forme d’universalité. Car, d’une certaine manière, nous avons tous une maison des Hollandais dressée dans notre mémoire.

Stéphanie Janicot, LA CROIX

En jouant à saute-époques, Ann Patchett nous embarque dans un roman plein de rebondissements et brûlant d'émotion.

Isabelle Bourgeois, AVANTAGES

Un roman délicat sur le lien indéfectible entre un frère et une soeur face à l’adversité.

Éliane Girard, PRIMA

Rien ne laissait présager, derrière son titre sobre, un roman familial à ce point bouleversant. (…) De ce qui ressemble à une version revisitée d'un conte, Ann Patchett tire un récit juste sur l'enfance, la façon dont cette période fondatrice, ses bonheurs et ses traumatismes, dessine le reste de notre vie. (…) Superbe.

Anne-Sophie Hache, LA VOIX DU NORD

Du même auteur