fbpx La Costumière | Actes Sud Aller au contenu principal

La Costumière



Janvier 1947. Londres est en ruine, il n’y a rien à manger, et c’est l’hiver le plus froid qu’on ait connu de mémoire d’homme. Pour ne rien arranger, Charlie Grice, immense acteur de théâtre, vient de mourir brutalement, en pleines représentations de La Nuit des rois. Accablée de chagrin, sa veuve, Joan, chef costumière du théâtre Beaumont, tombe passionnément amoureuse de sa doublure dans la pièce, persuadée que ce nouveau Malvolio abrite l’âme de son époux. Jusqu’au soir où elle découvre le terrifiant secret de Gricey. Projetée dans un nouvel univers de ténèbres, Joan comprend que le fascisme peut bien se cacher, il ne meurt jamais. Un roman parfaitement envoûtant, d’une élégance d’écriture rare.

mars, 2021
11.50 x 21.70 cm
336 pages


ISBN : 978-2-330-14876-8
Prix indicatif : 22.50€



Où trouver ce livre ?

Avec La Costumière, il reste fidèle à son univers trouble, tout en enrichissant sa thématique habituelle de réflexions sur la politique et l’histoire. (…) Que dire de plus de La Costumière, sinon qu’il s’agit d’un des romans les plus accomplis, les plus riches de Mc Grath ? Roman d’amour, roman sur l’histoire et les secrets qu’elle s’obstine à dissimuler, roman sur la judéité et sur le nazisme et, par-dessus tout, magnifique déclaration d’amour au théâtre. Car, comme l’a écrit Shakespeare, « All the world's a stage », et la représentation se poursuit une fois le rideau tombé.

Christophe Mercier, LE FIGARO LITTERAIRE

Narré par un chœur d’actrices défuntes, ce récit dépeint à la perfection les tressautements de l’âme dévorée par la passion. Quelle s’arrime à un amour, un objet, une idéologie, un métier. Les protagonistes mèneront leur destin sur la crête de la vague rédemptrice. Au péril de leur vie. Et malgré la cruauté des événements, le style savoureux de Patrick McGrath laisse flotter un humour so british. Décalé, décampant, dérisoire mais si tendrement humain. Même la pire des racailles est un clown blanc.

Annabelle Hautecontre, SALON LITTERAIRE

Du même auteur