Imre Kertész : "L'histoire de mes morts" | Actes Sud
Actes Sud Littérature
Hors collection

Janvier, 2017 / 14,5 x 24,0 / 400 pages


ISBN 978-2-330-07261-2
prix indicatif : 24, 00€

Prix de la Biographie - Le Point - 2017

Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

Imre Kertész : "L'histoire de mes morts"

Clara ROYER

“Vivre et écrire le même roman” : Imre Kertész vécut l’écriture comme un acte existentiel et personnel, une expérience de transformation qui lui permettait de liquider son passé, créer une oeuvre et diff érer la mort.
C’est dans la Hongrie communiste, et sous couvert d’une carrière d’auteur de comédies musicales que, dans les années 1960, l’ancien déporté fit de son écriture une activité clandestine à la marge, pour construire l’une des oeuvres majeures du siècle. Nourri de littérature européenne, cet auteur incontournable déploie une méditation sans compromis sur l’Europe, dont la portée fut reconnue, à partir des années 1990, en Allemagne puis en France.
Avec le prix Nobel, qui lui valut autant de gloire que de souffrances, et la maladie qui l’entrava à la fi n de sa vie : Imre Kertész engagea jusqu’au bout une lutte pour l’écriture que Clara Royer met en lumière dans la première biographie en français qui lui soit consacrée.
Fondé sur une vingtaine d’entretiens menés en hongrois par Clara Royer entre 2013 et 2015, jusqu’à ce que la mort frappe Imre Kertész le 31 mars 2016, cet essai biographique utilise aussi des sources totalement inédites : l’écrivain a mis à la disposition de Clara Royer ses documents privés et l’a autorisée à consulter ses archives à l’Académie des arts de Berlin, où elle a eu accès à ses journaux personnels.



Patricia Reznikov, Le Magazine Littérraire

« Cette biographie dense, érudite, est aussi une enquête dans la Hongrie du XXé siècle. L’ouvrage tente d’approcher la lucidité radicale d’un homme qui refusa toute sa vie de considérer l’écriture comme autre chose qu’une nécessité.  »


Thierry Cecille, Le Matricule des anges

« Avec intelligence et empathie, Clara Royer éclaire le parcours d’Imre Kertész : comment un être sans destin s’invente un destin d’écrivain. D’une admirable précision et d’une grande clarté.  »


Lou Heliot, Le Monde des Livres

« Avec distance et empathie, Clara Royer retrace le parcours d’une vie et d’une œuvre tout entières dédiées à l’écriture de la survie. Un récit pudique  »


Antoine Perraud, La Croix

« Livre phénoménal, tenant à la fois d'une toilette mortuaire et de l'enquête la plus serrée. Clara Royer éclaire avec un charme aigu la vie et l'œuvre du prix Nobel de littérature Imre Kertész.  »


M.J Latorre, La Marseillaise

« Profondeur et rigueur.  »


Grabrielle Napoli, En attendant Nadeau

« La matière de cet essai biographique est donc extrêmement riche et abondante, et son auteur réussit à dominer et à organiser cette matière pour donner à lire un travail à la fois pointu et accessible. Cet essai biographique est donc extrêmement précieux à la fois pour le lecteur familier de Kertész et pour celui qui connaît moins l’oeuvre et ses contextes, à qui il permettra de mieux en cerner les contours.  »


Frédéric Pagès, Le Canard enchainé

« C'est la force de cette biographie, fouillée mais respectueuse, elle n'en dit pas trop.  »


Claire Devarrieux, Libération

« Un remarquable essai biographique.  »


François Guillaume Lorrain, Le Point

« Raconter la vie pour mieux éclairer une œuvre à (re)découvrir, où cet homme s’était tout entier recréé : le défi était de taille. Il est relevé avec fièvre, empathie et intelligence.  »


Thierry Clermont, Le Figaro littéraire

« Patiemment, précisément, Clara Royer s’est plongée dans l’œuvre et la vie d’Imre Kertész. Un ouvrage fouillé aux allures d’enquête.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter