Aller au contenu principal

Etoile d'août



 

Dans la chaleur torride de l'été, le narrateur prend le train du Caire à Assouan. C'est l'époque glorieuse du Haut-Barrage édifié par Nasser. Les maîtres de la Technique transforment la nature comme le sculpteur métamorphose le marbre. Mais l'irrépressible vocation de l'Egypte à la démesure du monumental confirme la bureaucratie dans sa pesanteur... et la police dans sa suspicion. L'auteur déplie, montre, procède par pans : détresse des Nubiens chassés de leur sol, vie des techniciens et ouvriers – gens du Caire et du Delta –, misère des paysans, frustrations des militaires, réclusion des coopérants soviétiques et de leurs épouses furtivement regardées, et désirées comme d'autres blanches touristes. Ce roman puissant, tire sa beauté et sa complexité du bouleversement des entrailles d'une Egypte qui se veut à la hauteur de son éternité. Plus particulièrement encore lorsque la narration est entrecoupée de fragments nécessaires des carnets de Michel-Ange, de chroniques pharaoniques, de flash-back arrachés aux années de prison ou à l'enfance lointaine.

avril, 1987
14.00 x 22.50 cm
312 pages

Langue : arabe (Égypte)
Jean-François Fourcade

ISBN : 978-2-7274-0141-4
Prix indicatif : 20.90€



Où trouver ce livre ?