fbpx Au prochain arrêt | Actes Sud Aller au contenu principal

Au prochain arrêt



Au Japon, sur la ligne reliant Takarazuka à Nishinomiya, au gré des huit gares que dessert le train aux wagons rouges, plusieurs passagers montent et descendent, chacun avec son histoire, chacun perdu dans ses pensées et dans les nœuds de son existence. Nous les rencontrons à l’aller, nous les retrouverons quelques mois plus tard au retour.
Dans ce décor invariable, et pourtant mouvant, des vies vont ainsi s’entrechoquer et être profondément changées… pour le meilleur. À chaque arrêt, de nouveaux passagers s’installent, se parlent, se lient. Et, d’un trajet à l’autre comme d’une saison à l’autre, le lecteur se fait l’observateur des paysages nouveaux et des multiples trajectoires qu’auront prises ces destins croisés. Tels les wagons attachés les uns aux autres dans l’alignement parfait des rails, le livre se construit sur une chaîne d’événements où tous les personnages finissent par être durablement connectés d’une manière ou d’une autre.
Plus qu’une ode au voyage, ce roman choral de Hiro Arikawa est une invitation à l’arrêt sur soi-même, en même temps qu’un éloge de l ’imprévisible. Et de ces rencontres qui, si l’on ne s’en défend pas, font que des êtres de passage peuvent bouleverser le cours de nos vies.

mai, 2021
11.50 x 21.70 cm
192 pages

Sophie REFLE

ISBN : 978-2-330-15012-9
Prix indicatif : 18.50€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Les protagonistes d’Au prochain arrêt évoquent ces personnes qui, pourtant de passage, ont marqué à jamais notre vie. Deux voix à suivre, modernes, poétiques, incontestablement magnétiques.

LIRE / LE MAGAZINE LITTÉRAIRE

Pour ceux qui souhaitent s’arrêter sur eux-mêmes et s’évader le temps d’un trajet.

KOÏ MAGAZINE

Hiro Arikawa offre des instantanés délicats de leurs existences mais aussi de la société nippone, ses rites, ses paysages. Et nous invite, non sans grâce, à nous tenir toujours prêts, toujours ouverts à un nouveau destin, un nouveau possible. 

MADAME FIGARO

Autrice des Mémoires d’un chat (Babel), Hiro Arikawa revient avec un nouveau roman, savoureux et tendre. On oublie le temps avec plaisir pendant quelques heures car ce livre nous transporte, au sens propre comme au figuré.

PAGE DES LIBRAIRES

Un livre qui fait du bien.

FRANCE INFO / "Marque-page"

C’est à la fois une ode au voyage, au temps suspendu, à la rencontre de l’autre.

LE JOURNAL DU JAPON

Pour ceux qui... souhaitent s’arrêter sur eux-mêmes et s’évader le temps d’un trajet.

KOI MAGAZINE

C’est dire si le voyage, plus introspectif que pittoresque en définitive, se révèle délicatement enivrant. 

FOCUS VIF

Hiro Arikawa compose un roman choral où les destins de ces inconnus de passage s’embrassent ou s’effleurent pour se retrouver encore dans un wagon puis un autre et ne laisser que le souvenir enfoui d’un sourire, d’un soupir ou d’un mot qui sut changer une vie (...). Fermeture automatique des portes, attention au départ : la romancière n’invite pas tant au voyage qu’à l’arrêt pour contempler, au-delà de l’apparente banalité de ces destins croisés, ce qui fait la commune mesure du genre humain. Le texte, lui, est léger mais captivant, et les histoires ordinaires de ces voisins de rame, qui pourraient être les nôtres, se lisent d’une traite et avec gourmandise. Les quelques passages faciles et attendus n’en font toutefois pas non plus un roman de gare. Pari gagné : dans ce florilège de hasards qui n’en sont pas, l’insignifiance prend tout son sens.

VALEURS ACTUELLES

Du même auteur