Aller au contenu principal

Quand arrive la pénombre



Treize nouvelles saisissantes où, l'œil rivé au judas, on observe avec un trouble croissant des personnages qui exercent le mal sans remords aucun, tel l'assassin qui n'aime rien tant que le mélange de danger, de mystères, de petites filles et d'aventures...  Comme toujours, l'auteur de Confiteor agrémente le mal de naturel, de cynisme et d'humour, le démystifiant et nous le rendant ordinaire, le présentant pour ce qu'il est : un banal ingrédient de notre quotidien. 

janvier, 2020
11.50 x 21.70 cm
272 pages

Langue : catalan
Edmond RAILLARD

ISBN : 978-2-330-13044-2
Prix indicatif : 22.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Conteur virtuose capable de jouer du contre-pied, Jaume Cabré ne hausse jamais le ton et s’amuse à pousser le bouchon toujours un peu plus loin. Le résultat s’avère aussi glaçant que réjouissant.

Alexandre Fillon, LE FIGARO LITTÉRAIRE

Cabré, (…), confirme par ailleurs ici sa capacité à faire résonner les différentes nouvelles entre elles, comme il l’avait déjà réussi dans Voyage d’hiver (…), par de plaisants jeux d'échos, et à faire des œuvres d’art qu’il met en scène de passionnants prolongements de la vie terrestre. 

Ariane Singer, LE MONDE DES LIVRES

Cabré semble avoir appris l’art de la nouvelle à l’école des Borges et Bioy Casares. Moins métaphysicien, plus soucieux d’efficacité narrative que le duo argentin, il excelle à assembler de petites machines infernales qui font, avec une sorte de gaîté macabre, voler en éclat logique, morale, lois du récit... Cabré est un terroriste de la nouvelle, et, plus généralement, tout le recueil est une variation, espiègle et virtuose, sur les liens entre l’art et le crime.

Damien Aubel, TRANSFUGE

Du même auteur