L'Eté en enfer | Actes Sud

Actes Sud Histoire

Janvier, 2011 / 11,5 x 21,7 / 176 pages


ISBN 978-2-7427-9278-8
prix indicatif : 20, 10€

prix Second Empire de la Fondation Napoléon - 2011
prix Drouin de Lhuys de l'Académie des sciences morales et politiques - 2011

Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

L'Eté en enfer

Napoléon III dans la débâcle

Nicolas CHAUDUN

De 1870, on conserve le souvenir d'un désastre. D'autres ont suivi, comblant l'abîme où la guerre avait précipité Napoléon III. L'été en enfer est l'histoire de ce plongeon vertigineux, le "road movie", en quelque sorte, de l'errance impériale, chaotique, solitaire, et si cruelle qu'elle érige la gabegie en véritable tragédie classique.



François D'Orcival, Valeurs actuelles

« Le récit de cet été de 1870  est passionnant. Tant par la description clinique de la maladie qui poursuit l'empereur que des événements qu'il ne contrôle plus.  »


Historia

« Résultat d'une enquête fouillée, ce récit historique est porté par sa qualité littéraire. (…) En se plaçant au plus près de Napoléon III, Nicolas Chaudun donne de la déchéance physique de l'Empereur une description saisissante et historiquement éclairante.  »


L'Histoire

« À la manière d'un drame shakespearien, l'ouvrage dépeint de manière fulgurante le calvaire d'un homme plus lucide qu'on ne l'a dit (…) Nicolas Chaudun ne tombe pas dans la facilité du requiem pour un empire défunt. Non, il raconte, explique, commente, suggère, s'appuyant sur les mémoires laissés par les proches de Napoléon III.  »


Charles-Henri d’Andigné, Le Figaro Magazine

« De ce beau livre douloureux, une certaine grandeur se dégage ; celle d'un souverain qui a su être vaincu avec honneur, refusant de faire couler le sang inutilement.  »


Serge Hartmann, Dernières Nouvelles d’Alsace

« Un livre porté par un indéniable talent d’écriture, donnant chair, couleur et consistance à ces quelques semaines qui courent de mi-juillet à début septembre. (...) Ses mots tissent comme une rédemption d’un personnage de roman historique. Une grandeur Shakespearienne ?  »


Blaise de Chabalier, Le Figaro Littéraire

« Sous la plume de Nicolas Chaudun, la tragique défaite de la France contre la Prusse, en 1870, est décrite avec la force évocatrice d'un excellent roman alliée à un respect scrupuleux de la vérité historique.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter