Aller au contenu principal

Sunset Park


Parce qu’il s’est toujours senti coupable de la mort accidentelle de son demi-frère, Miles s’est banni de sa propre histoire. Il a quitté sa famille, abandonné ses études, et travaille, en Floride, à débarrasser les maisons désertées par les victimes des subprimes. Amoureux d’une fille trop jeune, passible de détournement de mineure, Miles fait bientôt l’objet d’un chantage et est obligé – encore une fois – de partir. Il trouve alors refuge à Brooklyn où son fidèle ami Bing Nathan squatte une maison délabrée, en compagnie de deux jeunes femmes, elles aussi condamnées à la marge par l’impossibilité d’exprimer ou de faire valoir leurs talents respectifs. Désormais Miles se trouve géographiquement plus proche de son père, éditeur indépendant qui tente de traverser la crise financière, de sauver sa maison d’édition et de préserver son couple. Confronté à l’écroulement des certitudes de toute une génération, il n’attend qu’une occasion pour renouer avec son fils afin de panser des blessures dont il ignore qu’elles sont inguérissables…

Avec ce roman sur l’extinction des possibles dans une société aussi pathétiquement désorientée qu’elle est démissionnaire, Paul Auster rend hommage à une humanité blessée en quête de sa place dans un monde interdit de mémoire et qui a substitué la violence à l’espoir.

septembre, 2011
11.50 x 21.70 cm
320 pages

Langue : américain
Pierre FURLAN

ISBN : 978-2-7427-9934-3
Prix indicatif : 23.20€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Paul Auster raconte New-York comme personne : avec un humour ambigu et irrésistible.

Pamela Pianezza, Be

Un roman doux-amer sur l’effondrement du rêve américain.

Isabelle Bourgeois, Avantages

L’Américain Paul Auster a réussi un roman éclatant et éclaté. (…) Sunset Park raconte l’histoire d’hommes solitaires et solidaires.

Marie-Laure Delorme, Le Journal Du Dimanche

Paul Auster vise toujours juste sur les ruminations du bel âge. Un bon cru.

Emily Barnett, Grazia

Le formidable Sunset Park montre un grand écrivain capable de donner le meilleur de lui-même. (…) Paul Auster réaffirme son habileté dans la construction, le récit, l’art de distiller le suspense. Il excelle plus que jamais à installer une atmosphère à la fois langoureuse et tendue. (…) Sunset Park se lit comme un roman de la crise et du doute, de la réconciliation avec les siens et soi-même.

Alexandre Fillon, Lire

Un des meilleurs romans de Paul Auster. (…) Une construction narrative d’une complexité raffinée et néanmoins si évidente.

Alexis Liebaert, Marianne

Superbe réflexion sur notre rapport à la solitude et à la mort, aux autres et au monde, Sunset Park vaut à la fois par son ambiance mélancolique et fiévreuse, ses personnages tous extrêmement attachants avec leurs failles et leurs forces.

Alexandre Fillon, Livres Hebdo

Dans Sunset Park, son nouveau roman, Paul Auster tutoie la perfection.

Bernard Lehut, Les Echos

Excellent Sunset park où l’on retrouve le Paul Auster qu’on aime : un écrivain discrètement mélancolique, attentif aux traumatismes de son époque et plein de compassion pour l’humanité.

André Clavel, L'Express

Un éloge des rebuts.

Alexis Brocas, Le Magazine littéraire