Radio Éthiopie | Actes Sud
Actes Sud Littérature
Lettres anglo-américaines

Mai, 2014 / 11,5 x 21,7 / 384 pages

traduit de l'américain par : Clément BAUDE
ISBN 978-2-330-03074-2
prix indicatif : 23, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

Radio Éthiopie

Steve ERICKSON

Au lendemain de l’élection du premier président noir des États-Unis, Alexander “Zan” Nordhoc, romancier en panne d’écriture et universitaire reconverti en dj d’une inaudible radio-pirate émettant du fin fond d’un canyon des alentours de Los Angeles, et sa femme Viv, photographe aux cheveux turquoise spoliée de son œuvre par un artiste de renom, sont tentés de croire que l’Amérique a enfin atteint l’âge de raison.
Parents d’un jeune garçon de douze ans, les Nordhoc ont récemment accueilli dans leur foyer une petite Éthiopienne de quatre ans, Saba, dont le dossier d’adoption présente d’embarrassantes zones d’ombre. De revenus déclinants en dépenses croissantes, la très bohème maison des Nordhoc, quoique foutraque et infestée de rats, est bientôt menacée de saisie. Invité à prononcer à Londres une conférence sur la fin du roman, Zan saisit l’occasion pour offrir à sa famille un temporaire exil salvateur que les mystérieuses disparitions successives de Viv et de Saba métamorphosent en odyssée de la déconstruction.
À travers le parcours d’une famille blanche qui, confrontée à la crise économique et à l’ailleurs radical que représente une fillette meurtrie et toute vibrante de la musique de son pays, tente sa refondation au fil d’un étrange et perturbant voyage entre Londres, Berlin et l’Afrique, Steve Erickson, sur une bande-son où les rythmes de Van Morrison ou de David Bowie rencontrent ceux des ballades éthiopiennes, dresse le portrait d’un Occident que la “démocrazy” a transformé en illisible labyrinthe.



Alexandre Fillon, Lire

« Bouillonnant et touchant, le nouveau livre de Steve Erickson parle de ce qui nous forme, de ce qui nous remet en question, de que l’on cherche. Réflexion sur la famille et sur le monde d’aujourd’hui, Radio Ethiopie frappe par sa vitalité et sa pertinence.  »


Damien Aubel, Transfuge

« Un roman en forme de rêve éveillé rock et politique, dont l’écriture est la véritable héroïne.  »


Fabrice Colin, Chronicart

« Neuvième roman du prophète apocalyptique de L.A., Radio Ethiopie orchestre les noces sauvages de l’intelligence et de l’amour sur fond de panique existentielle.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter