Aller au contenu principal

Pain et tempête


Face à l’avidité des promoteurs immobiliers et à la passivité d’un maire réformateur qui veut “changer le changement”, Grand-Père Sorcier et son vieux complice Archives partent en guerre au cri de “Pain et tempête !”.

Réunis dans le Bar Sport, le lieu de retrouvailles emblématique de Montelfo, les habitants, sous la conduite de ces deux “héros”, se livrent à un festival de récits où triomphent l’humour et l’imagination, qui constituent le trésor de leur mémoire collective – leur meilleure arme : l’affirmation de leur liberté. Stefano Benni nous entraîne ainsi dans une joyeuse sarabande où nous faisons la connaissance de personnages inoubliables : Trincon Teigneux, les soeurs Aspirines, Maria Sandokan, Simona Beauregard, Hérisson Mainsdor, Bouffi Misère, Alice et Django, Sophronie et Raspoutine, Gégé le berger, sans oublier Fen le Phénomène, “le chien le plus intelligent du monde”, ou le Bienheureux Incliné, “béatifié” après un match de ping-pong épique contre le diable…

Ludique, drôle, à la fois satirique et tendre, frôlant parfois le fantastique, Pain et tempête joue avec les possibles, mêlant sagesse et folie pour le plus grand plaisir du lecteur.

mars, 2011
11.50 x 21.70 cm
288 pages

Langue : italien
Marguerite POZZOLI

ISBN : 978-2-7427-9643-4
Prix indicatif : 22.40€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Dans Pain et tempête, l'écrivain italien fait habilement s'affronter nostalgie esthétisante et mondialisation polluante. Un roman emprunt d'un charme étrange où l'on ose encore se traiter de “mauvaise herbe”. Un plaisir.

Le Courrier de Genève

Une joyeuse sarabande où l’humour et l’imagination narguent un pouvoir cynique et médiocre.

La Gazette

Stefano Benni adore inventer des histoires abracadabrantes et son dernier roman ne déroge pas à la règle : une imagination débridée et beaucoup d'humour.

Anne de Saint-Amand, Le Figaro Magazine