Macédoine 1900 | Actes Sud
Sindbad
La Bibliothèque turque

Février, 2007 / 14,0 x 22,5 / 288 pages

traduit du turc par : Faruk BILICI, Valerie GAY-AKSOY
ISBN 978-2-7427-6595-9
prix indicatif : 23, 40€


Où trouver ce livre ?
|

Macédoine 1900

Necati CUMALI

Les onze nouvelles réunies dans cet ouvrage restituent une période charnière de l'Empire ottoman dans les Balkans : fin du XIXe-début du XXe siècle. Elles éclairent aussi les tragédies récentes dans cette région ravagée par les conflits ethniques et confessionnels. Chacune des nouvelles pose le problème des mutations des cadres traditionnels de la vie sociale, de la naissance des nouvelles identités, des revendications politiques des différentes communautés dans un Empire à bout de souffle.
Pratiquement autobiographiques, ces nouvelles font penser inévitablement aux œuvres des classiques balkaniques : Ivo An-dric, Panait Istrati ou encore Nikos Kazantzakis. Mais contrairement à Panait Istrati, qui déclarait "n'adhérer à rien", Necati Cumali pensait que dans ces Balkans déchirés et perpétuellement en guerre, seule l'idéologie socialiste et humaniste pouvait instaurer un climat d'apaisement et de fraternité.
Né le 13 janvier 1921 à Florina dans une famille de six enfants, Necati Cumali s'est installé à Urla (Izmir) en 1924, au terme de la convention d'échange de population entre la Grèce et la Turquie. Après ses études primaires et secondaires, il s'inscrit à l'université d'Ankara (1941). Sous les drapeaux durant la Seconde Guerre mondiale, il travaille ensuite comme fonctionnaire à la direction générale des Beaux-Arts (1945-1948), avant de devenir avocat. Attaché de presse à Paris, de 1957 à 1959, il reviendra en France en 1958 et se consacrera désormais exclusivement à la littérature.
Poète, romancier, dramaturge, Cumali est surtout célèbre comme nouvelliste. La plupart des nouvelles de Macédoine 1900 ont fait l'objet d'adaptations cinématographiques dont Le Dernier Seigneur des Balkans programmé par Arte en 2005. Il est décédé en 2001.



Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter