Aller au contenu principal

Les Endormeurs


Drik est psychothérapeute, Suzanne anesthésiste ; frère et soeur, ils sont extrêmement liés depuis que tout enfants ils ont perdu leur mère.

Quand son épouse vient à mourir à la suite d’une longue maladie, Drik ne peut se soumettre au retrait. A priori assez fort pour tenir son rôle auprès de ses patients, il commet néanmoins quelques erreurs lorsque le jeune Allard Schuurman, un étudiant en médecine désireux de se former à la psychothérapie, entreprend avec lui une analyse didactique. Les deux hommes étant trop proches, peut-être, dans leur relation à la figure du père, les séances ne se déroulent pas normalement et l’étudiant décide d’abandonner cette formation. Il s’oriente alors vers l’anesthésiologie tout en demeurant en analyse avec Drik, cette fois sans autre nécessité que personnelle.

À l’hôpital, Suzanne devient par hasard le référent d’Allard. Et très vite se noue entre eux une relation amoureuse dévorante qui place ce triangle affectif, à leurs yeux invisible, dans une configuration complexe et dangereuse. Car Drik, seul acteur conscient de cette situation infernale, n’en dit mot à personne, pas plus qu’il n’interrompt l’analyse d’Allard, bien qu’il devine que ce garçon fragile ne pourra surmonter l’inévitable rupture.

 

Anna Enquist interroge le rôle et l’éthique de deux corps médicaux face à la douleur. Les anesthésistes, endormeurs de l’être sensible, sont ici observés en regard des analystes, qui dans leur pratique convoquent l’inconscient et libèrent la souffrance.

janvier, 2014
11.50 x 21.70 cm
368 pages

Langue : néerlandais (Pays-Bas)
Arlette OUNANIAN

ISBN : 978-2-330-02683-7
Prix indicatif : 22.80€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

La force de ce roman est d'avoir donné vie et sensibilité à ces personnages."

Guy Duplat, La libre Belgique