Hiroshima, Fleurs d'été | Actes Sud
Babel
Babel

Août, 2007 / 11,0 x 17,6 / 144 pages

traduit du japonais par : Rose-Marie MAKINO-FAYOLLE, Brigitte Allioux, Karine CHESNEAU
ISBN 978-2-7427-6913-1
prix indicatif : 6, 60€
Babel n° 830


Où trouver ce livre ?
|

Hiroshima, Fleurs d'été

Prélude à la destruction / Fleurs d'été / Ruines

Tamiki HARA

En trois récits brefs et intenses, Tamiki Hara raconte ce qui se passa à Hiroshima au cours de l’été 1945, avant, pendant et après l’explosion de la première bombe atomique de l’histoire de l’humanité. De cette plongée dans l’horreur pure sourd une plainte déchirante qui renvoie l’homme à sa violence et la nature à son apaisante et terrible immuabilité.
Bouleversants de précision, de concision, de pureté, de vérité, ces textes du poète suicidé furent à l’origine, au Japon, d’un genre littéraire nouveau, la “littérature de la bombe atomique” (Genbaku bungaku), qui, en raison de la censure dont il fit l’objet de la part des forces d’occupation américaines, ne connut son essor qu’au début des années 1950.
Né en 1905 à Hiroshima, Tamiki Hara s’impose rapidement comme un écrivain et poète brillant, engagé politiquement. Au début de l’année 1945, brisé par le récent décès de sa femme, il revient dans sa ville natale et s’y trouve encore le 6 août, au moment où explose la bombe. Survivant traumatisé, Tamiki Hara continue d’écrire sans relâche, mais il se jette en 1951 sous un train de banlieue, dans un dernier cri de protestation contre la folie des hommes



Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter