Aller au contenu principal

Fonny


Alors qu’elle travaille à un nouveau livre, Lieve Joris apprend que son frère Fonny est dans le coma après un accident de voiture. Énième épisode du drame familial tissé autour de la trajectoire de cet aîné magnétique et tourmenté qui, par ses égarements et son énergie (auto)destructrice, a toujours occupé une place à part. Mue par le besoin d’écrire ce nouveau bouleversement, peut-être pour conjurer les distances, les tensions, les manquements, l’auteur décide de consigner les conversations, visites et péripéties occasionnées par l’événement, qui mobilise toute la famille – un véritable grand huit émotionnel. En contrepoint du récit de ce rassemblement au chevet du blessé, elle livre ses souvenirs d’enfance dans la commune flamande de Neerpelt, esquissant les étapes de son itinéraire, amorcé comme une évasion. Et convoque également les histoires que lui a transmises sa grand-mère, notamment le destin de ses oncles missionnaires, figures tutélaires de sa jeunesse.

Avec lucidité et courage, Lieve Joris, qui n’a cessé d’arpenter des contrées lointaines pour recueillir et transcrire la parole de l’autre, s’aventure ici sur le territoire de l’intime, portant son regard clair sur son propre cheminement – un retour sur ses racines après une vie de voyages.

juin, 2019
11.50 x 21.70 cm
320 pages

Langue : néerlandais
Marie HOOGHE

ISBN : 978-2-330-12167-9
Prix indicatif : 22.50€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

C’est le récit, parfois rude mais jamais étouffant, d’une époque qui bascule, qui se souvient des guerres, mais rêve de libération, du mystère des liens familiaux, lourds et précieux, de l’amour inconditionnel et salvateur d’une Bobonne, des raisons aussi d’une vie d’écrivain. Et quel écrivain… Fonny est un livre si honnête et si personnel qu’on s’y reconnaît tous.

Jean-Luc Cambier, Moustique

Lieve Joris parvient à glisser de l’humour dans les pires situations, laissant entendre au fil des pages son profond attachement aux siens et son besoin viscéral d’ailleurs. Elle dévoile comment elle s’est construite dans cette tribu tourmentée et explore les mystérieux mécanismes à l’œuvre dans les liens familiaux.

Elisabeth Miso, Florilettres

Lieve revient sur leurs souvenirs d’enfance à Neerpelt (Belgique), tente de comprendre le processus d’autodestruction de son frère, explicite ses propres désirs d’évasion loin de ce « bain familial à remous ». Et jamais, jamais ne condamne.

Marianne Payot, L'Express

Un récit intime et bouleversant. [...] Lieve Joris revient sur la famille Joris dans ce récit intime et magnifique où se déroulent les destins de Fonny comme de Lieve elle-même.

Jean-Claude Vantroyen, Le Soir

On a un peu le tournis au début, quelle tribu, mais, plus on avance, plus tout se resserre sur la trajectoire sombre d’un bel ange, séduisant, doué et destructeur. [...] Pas de règlement de comptes, ici, mais une tendresse infinie pour le « clan Joris » et, en filigrane, le trajet de la propre émancipation de l’auteur.

Valérie Marin la Meslée, Le Point

Lieve Joris publie un remarquable récit familial, tissé de miniatures et d’anecdotes, autour de la vie dissolue et du destin tragique d’un frère aîné à la fois admiré et honni. [...] C’est bien de ça qu’il s’agit, comme dans ses livres sur l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Asie : raconter ce que les gens vivent à travers ce qu’ils racontent, ce dont ils se souviennent. Les points de vue sont des points de vie qui deviennent des points de tapisserie. Par sa vivacité, sa précision, ses multiples facettes et coups de pinceau, par son absence de discours, de jugement et de généralités, Fonny devient ainsi, peu à peu, le portrait d’un homme, d’une famille, d’un peuple, d’une époque qui débute par l’occupation allemande et s’achève dans l’enfer prolongé des paradis artificiels, entre les voix de Leonard Cohen, de Bob Dylan et de Pink Floyd.

Philippe Lançon, Libération

Un magnifique récit très intime mais aussi formidablement universel d’une des grandes écrivaines de Flandre.

Guy Duplat, Arts Libres

Un remarquable auto- portrait. [...] À travers l’accident de son frère Fonny, le «mouton noir» de la famille, l’auteure originaire de Neerpelt se lance dans la bouleversante exploration de son histoire et donne voix à toute une galerie de personnages.

Aliénor Debrocq, L'Echo

Partir, est-ce fuir ? Joris y répond dans ce récit, très personnel, sur ses origines. [...] Les liens familiaux, l’envie de sauver autrui, le manque de fidélité aux siens ou à soi-même animent ses confidences. [...] Joris a toujours rejeté les moules. Où se situe sa place ? Peut-être dans cette zone floue entre ses racines et les contrées visitées.

Kerenn Elkaïm, Livres Hebdo

Au-delà de ce livre découpé en petites scènes pleines d'émotions, une histoire des mentalités se dessine, quand les années 1960 vont faire exploser les certitudes. [...] Pas de règlement de comptes ici, mais une tendresse infinie pour le « clan » Joris, et en filigrane le trajet de sa propre émancipation.

Valérie Marin La Meslée, Lepoint.fr