Beckett | Actes Sud
Solin
Hors collection

Février, 1999 / 14,5 x 24,0 / 1118 pages

traduit de l'anglais par : Oristelle BONIS
ISBN 978-2-7427-2045-3
prix indicatif : 30, 80€

Genre


Où trouver ce livre ?
|

Beckett

James KNOWLSON

Samuel Beckett est né le 13 avril 1906 à Dublin, dans une famille irlandaise protestante. Après des études de français, il arrive à Paris, en 1928, en qualité de lecteur d’anglais rue d’Ulm. C’est à cette occasion qu’il fait la connaissance de James Joyce, et c’est en partie sous son influence qu’il choisit de devenir écrivain. Polyglotte, passionné par les langues, il traduit du français ou de l’italien en anglais (il relira Dante jusqu’à la fin de ses jours), s’intéresse à la philosophie, écrit de la poésie que publie Nancy Cunard. En 1938, tandis que son roman Murphy est édité — sans succès — à Londres, il commence à écrire en français et choisit de s’installer en France.
Membre actif de la Résistance au cours de la dernière guerre, il échappe de peu, avec sa compagne Suzanne Deschevaux-Dumesnil, à la Gestapo qui a démantelé le réseau auquel il appartient.
Si quelques nouvelles en français sont publiées après la guerre, il faudra attendre 1950 pour que Jérôme Lindon lise Malone meurt, L’Innommable et Molloy, et les publie aux Editions de Minuit, inaugurant ainsi une relation exemplaire entre un éditeur et un auteur.
En attendant Godot paraît en 1952 et marque le début d’une extraordinaire aventure théâtrale, qui se déroulera avec sa participation active.
Prix Nobel de littérature en 1969, il reste fidèle, sans rien changer à son mode de vie, à des engagements qu’il juge essentiels. Et de la même façon qu’il est intervenu pendant la guerre d’Algérie, il prend au nom des droits de l’homme la défense des peuples opprimés d’Europe de l’Est et de dissidents tel Václav Havel.
Reconnu dans le monde entier comme un des grands écrivains du siècle, Beckett meurt en 1989 dans une modeste maison de retraite.
Fruit d’une immense admiration et d’un travail rigoureux, cette biographie autorisée, riche de très nombreux documents inédits, dévoile un écrivain terriblement humain, plein de compassion pour ses semblables, étonné jusqu’au bout de "pouvoir continuer". Une œuvre aussi où, comme le lui disait Charles Juliet, "toute la condition humaine se trouve exprimée en quelques mots : l’attente, la détresse, l’espoir, l’amour, la mort…".

Beckett

Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter