Aller au contenu principal

Quelle dose de mondialisation l'homme peut-il supporter ?



L'homme, dont l'action était à l'origine limitée à la portée de ses sens, a été progressivement contraint d'agir dans un rayon de plus en plus important. Aujourd'hui, grâce aux images et aux moyens de communication, le monde s'approche virtuellement de nous, devient "à portée de main", sans que nous puissions pour autant avoir une réelle prise sur lui.
Rüdiger Safranski invoque penseurs et écrivains (Kant, Rousseau, Nietzsche, Descartes, Robespierre, Dostoïevski, Benjamin, Dante, Goethe, Schiller, Heidegger...) pour comprendre et dépasser cette contradiction fondamentale.
Comment ne pas être tétanisé devant la multiplication des informations et des domaines d'action qu'offre la mondialisation ? Le secret serait peut être de "transformer le monde en l'humanité qu'on est soi même".
"Penser globalement, agir localement", cette devise altermondialiste se trouve ici élargie par une pensée philosophique soucieuse de ne jamais perdre de vue l'essence de l'activité humaine l'accomplissement et la liberté de l'individu.
L'être "déraciné" et sans formation "humaniste" sera toujours à la merci de l'économie mondiale et de la masse d'informations et d'excitations qui déferle quotidiennement sur nous.

janvier, 2005
12.50 x 19.00 cm
120 pages

Langue : allemand
Sacha ZILBERFARB

ISBN : 978-2-7427-5306-2
Prix indicatif : 13.20€



Où trouver ce livre ?

Du même auteur