Aller au contenu principal

Habiter en oiseau (EPUB)

Habiter en oiseau (EPUB)


Qu’est-ce que serait un territoire du point de vue des animaux ? Vinciane Despret mène l’enquête auprès des ornithologues.

Car ce qui l’intéresse surtout, c’est d’observer la naissance et le développement de l’intérêt que les scientifiques portent aux oiseaux.

Où l’on voit alors que, plus on étudie les oiseaux, plus les choses se compliquent. De nouvelles manières de faire territoire apparaissent, bien plus complexes que les ornithologues ne pouvaient l’imaginer. Et si ces manières n’étaient que du spectacle, des parades dont personne n’est vraiment dupe ? Et si ce n’était qu’un jeu, pour “faire semblant” ? Et si l’on prêtait attention au fait que les territoires sont toujours collés les uns aux autres ? Ne seraient-ils pas, alors, une façon pour les oiseaux de continuer à vivre ensemble en étant autrement organisés ?

Sous la plume de Vinciane Despret, oiseaux et ornithologues deviennent intensément vivants et extrêmement attachants. À l’issue de ce livre, on ne devrait plus considérer la notion de territoire comme allant de soi. Et l’on n’entendra peut-être plus de la même façon les oiseaux chanter.


11,5 x 21,7 cm
256 pages


ISBN : 978-2-330-12674-2
Prix indicatif : 14.99€



Où trouver ce livre ?

Une pensée qui inquiète les certitudes, et c’est précieux.

Catherine Portevin, France Culture, "Avis critique"

Un livre inédit, dans sa forme et dans sa structure [...] Vinciane Despret ne cherche pas à élucider le mystère de la vie de l'oiseau mais elle essaye d'honorer  son existence [...] Elle a une pensée très originale. Elle pose la question du territoire et aujourd'hui on peut dire  que cette question est très politique, ce n'est pas seulement une question éthologique: c'est la question de l'ouverture des frontières, du repli sur soi, de la mondialisation...

Jean-Marie Durand, France Culture, "Avis critique"

Une vision en contrepoint [...] Une lecture très agréable et très bien écrit.

Raphaël Bourgois, France Culture, "Avis critique"

Sa démarche singulière d'observatrice minutieuse offre un ouvrage à la fois poétique, philosophique et littéraire qui, sans délaisser l'aspect scientifique, redonne au monde animal sa complexité et son enchantement.

Olivia Gesbert, France Culture, "La Grande Table"

Un sujet passionnant.

Mathieu Vidard, France Inter, "La Terre au carré"

Ce livre foisonnant et pétillant ne donne aucune leçon, aucune morale, aucun lien avec les hommes, mais bien sûr un lien se fait sans cesse dans l’esprit du lecteur. Il montre des voies possibles et variées pour mieux coexister sur cette Terre.

Guy Duplat, La Libre Belgique

Une œuvre décisive qui décloture les savoirs et secoue leur anthropocentrisme.

Véronique Bergen, Le Carnet et les Instants

En philosophe, elle ne se contente pas d’étudier l’écologie de ces théories. Elle les sonde pour tenter d’y déceler ce qu’elles révèlent de notre regard à nous, les modernes, sur ce que nous nommons « nature », à l’heure où nos modes de vie ont fini par la menacer.

Catherine Mary, Le Monde

Une enquête scientifique et poétique exaltante, à la croisée des chemins de la biologie, de l’ornithologie et de l’éthique.

Hugues Dorzée, Imagine Demain Le Monde

On peut s’attendre à des anecdotes qui décoiffent, de la théorie pour amateurs de sensations fortes et surtout, surtout, au regard le plus généreux de ce côté-ci de la philosophie.

Laurent de Sutter, Focus Vif

Attention : ce livre est un petit miracle. Un de ces bijoux que la philosophie offre de temps en temps, lorsqu’elle parvient - équilibre périlleux ! – à marier la précision de la pensée et la malice du regard. Un livre qui émerveille tout en nous faisant voir le monde autrement.

Eric Aeschimann, L’Obs

Pour lire le nouveau livre de la philosophe Vinciane Despret, il n’est pas besoin d’être versé en ornithologie. Il suffit d’être un habitant du monde. Ce bref et passionnant essai offre de quoi repenser notre rapport à l’environnement et les manières de le dire : car les oiseaux ne sont pas les petits propriétaires qu’on a voulu faire d’eux, ils ont bien mieux à nous raconter.

Lise Wajeman, Mediapart

Ornithologues et oiseaux deviennent sous sa plume intensément vivants et extrêmement attachants.

Happinez

Dans la même collection