Aller au contenu principal

Flammes (EPUB)

Flammes (EPUB)


Parce que les défuntes de la famille McAllister ont une fâcheuse propension à réapparaître peu après leur crémation – renaissant de leurs cendres et venant accomplir une dernière tâche, ou régler quelque compte –, le jeune Levi prend conscience que sa sœur Charlotte, si elle mourait avant lui, pourrait subir le même sort, et lui infliger les mêmes surprises. Aussi décide-t-il qu’elle sera inhumée dans un cercueil, qu’il va confectionner de ses propres mains. Horrifiée par cette idée, et pleinement déterminée à honorer la “tradition familiale des flammes”, Charlotte saute dans le premier bus  pour le Sud de l’île et s’enfuit, bientôt poursuivie par une détective privée. C’est le début d’un périple échevelé aux quatre coins de la Tasmanie, territoire empreint de féérie et peuplé d’êtres étranges.

Tissé de courts récits, d’extraits de correspondance ou d’entrées d’un journal, tous habilement liés entre eux, Flammes se joue des genres – nature writing, policier, réalisme magique, comédie –, et frappe par l’envoûtante singularité de son imaginaire. Célébrant la beauté de la nature et le pouvoir d’enchantement de la fiction, le premier roman de Robbie Arnott s’impose comme une œuvre délicieusement inclassable.


11,5 x 21,7 cm
256 pages


ISBN : 978-2-330-12705-3
Prix indicatif : 16.99€



Où trouver ce livre ?

Un pêcheur de thons géants, un rat arrogant, un éleveur de wombats qui se prend pour un cormoran, une détective et une véritable amie se faufilent dans l’histoire de la fille du feu, à travers des paysages somptueux.

Claire Devarrieux, Libération

Les amateurs de nature writing seront envoûtés par l’imagination luxuriante de Robbie Arnott.

Le Nouveau Magazine Littéraire

Flammes est une pépite surprenante de la littérature australienne, conte naturaliste et cosmogonique dont le personnage principal, fantasmagorique, est la Nature. Son roman est fantasque et enchanteur.

Page des libraires

Si vous abandonnez un peu votre côté rationnel, cartésien et si vous laissez Arnott vous embarquer très loin, vous ne regretterez pas cette époustouflant périple bourré d’amour et de tendresse et vous n’oublierez pas de sitôt ces “flammes” des antipodes. Charmant et enchanteur !

Chris Cornec, Nyctalopes

Premier roman déjanté [...] Ce premier roman interpelle par l’imaginaire débridé qui se déploie à chaque page. Porté par une prose libérée des carcans canoniques, le récit s’articule en courts chapitres, correspondances, journal intime… Ce n’est ni une comédie. Ni un thriller. Ni un roman épique. Ni… C’est une œuvre inclassable. Un vrai OVNI.

Annabelle Hautecontre, Salon Littéraire.com

 Passant de la comédie au polar, du nature writing à l’épistolaire, déroulant une langue foisonnante brillamment traduite, Arnott joue à mêler l’histoire au fantastique, à faire jaillir le fabuleux. Et dans ce roman à la structure impeccable - tous les chapitres dialoguent et se rejoignent dans une fin à la pyrotechnie narrative jouissive -, il “invente pas mal de trucs bizarres”, manipulant avec brio tous les ressorts du romanesque pour sublimer l’exploration d’un territoire et de son histoire, et rappeler aussi l’importance de notre lien aux mythes, aux âmes et à la nature qui les accueille.

Léonard Billot, Les Inrockuptibles

 Bienvenue en Tasmanie, théâtre fort exotique de ce roman parfaitement délirant. [...] Bêtes, hommes, nuages, incendie... toute la nature, ici, donne de la voix, et chacun s’exprime à tour de rôle, composant une fantaisie panthéiste à faire passer Lewis Carroll pour un mormon introverti. Sauf que, miracle : l’auteur, en fin de compte, retombe très précisément sur ses pieds, et l’histoire, si baroque soit-elle, se tient de la première à la dernière ligne. [...] Heureux qui, comme le lecteur, a fait un beau voyage.

Fabrice Colin, Le Canard Enchaîné

Des scènes prenantes, voire surprenantes, une écriture qui se renouvelle à chaque chapitre, une construction maîtrisée, tels sont les ingrédients d'un roman indispensable.

Cathulu.com