Imago (EPUB) | Actes Sud
Actes Sud Littérature
Hors collection

Août, 2017


ISBN 978-2-330-08641-1
prix indicatif : 13, 99€

Prix Méditerranée du Premier roman - 2018

Où trouver ce livre ?
|

Imago (EPUB)

Cyril DION

Le long voyage de Nadr, un Palestinien de 30 ans qui tente de rattraper son frère ayant rejoint
les forces du djihad, ce garçon révolté qu’il veut empêcher de mourir. Entre Rafah et Paris, Nadr
n’oubliera pas ses convictions pacifistes, mais comprendra le désespoir de tous ceux qui n’ont rien.
 

Imago (EPUB)

Coup de cœur des lectrices de Version Femina

« Avec une réelle sensibilité, l'auteur délivre une œuvre engagée dans laquelle des histoires intimes et humaines bouleversantes se tissent sur fond de géopolitique.  L'alternance des points de vue et la force d'une écriture à la fois poétique et concrète donnent au roman la portée d'une profonde réflexion humaniste. Un livre d'espoir et de croyance en l'humain qui nous interpelle, nous touche. Un coup de coeur.   »


Laurence Lucchesi, Nice/Var Matin

« (…), pour chacun des protagonistes d’Imago, cette idée-là : se révolter, s’interposer, deux manières de se libérer de tout enfermement, d’accéder à soi-même pour entrer en résilience contre le sentiment d’immobilité et d’irrémédiable injustice.  »


Frédérique Roussel, Libération

« Cyril Dion, le coréalisateur du film Demain, livre un premier roman qu'un pitch rapide peut desservir. Or, s'il s'est livré à l'exercice périlleux du sujet trois fois casse- gueule, il a pris le parti de ses quatre personnages, avec une empathie sans complaisance et une écriture envoûtante. Cet Imago est traversé de l'amour des livres et de la poésie de Mahmoud Darwich.  »


Corinne Dalloz la librairie polinoise - la fruitière des livres. Poligny, Le 1 Hors-série des libraires

« Quand la littérature raconte le monde, quand la poésie enchante l'humanité, quand la fiction nous rapproche de l'autre... Voici un beau défi relevé avec brio par Cyril Dion, (…). Darwich, Rumi, Pessoa jalonnent de leurs éclats lumineux la vie de ces personnages qui longtemps accompagneront nos pensées... et peut-être nous aideront à construire un monde meilleur.  »


Flavie Gauthier, Le Soir

« Cyril Dion creuse l'isolement et l'enfermement des êtres. Son écriture nous happe dans les coins peu exposés à la lumière, dans l'obscurité des rues palestiniennes, les réseaux souterrains marseillais et parisiens. Entre les bombes, les vers du poète palestinien Mahmoud Darwich se perdent dans le roman.  »


Ella Balaert, La Nouvelle Quinzaine Littéraire

« Sur ce canevas, Cyril Dion tisse ensemble et noue étroitement les fils de la politique et de l’intime, de la haine et de l’amour. Tous les sentiments sont radicalisés, en famille comme en religion. Entre les frères, entre les peuples, entre l’Orient et l’Occident, entre les hommes et les femmes, entre les mères et les fils, la colère et l’incompréhension montent qui déchirent et qui tuent. » Ainsi, et malgré la noirceur des horizons, on ne sort pas découragé de ce roman. On le referme un peu plus fatigué des hommes, de leurs aveuglements, de leur défense à courte vue d’intérêts étroitement particuliers. Mais au bout du compte il reste la vie, il reste la Terre, que Cyril Dion chante avec lyrisme, (…).  »


20 minutes.fr

« (…), malgré l’extrême complexité du problème abordé, Cyril Dion propose une trame sobre et efficace : une succession de dominos empilés entre la Palestine et Paris qui s’effondrent les uns sur les autres à un rythme soutenu.  »


Jean-Baptiste Hamelin, Page des Libraires

« Cyril Dion donne à lire le monde à travers les yeux de quatre personnages aux visions différentes et qui devront apprendre à voir avec les yeux des autres. La sortie du tunnel est à ce prix : voir et comprendre pour devenir libre.  »


Sophie Joubert, L’Humanité

« Un premier roman puissant. S'il n'est pas autobiographique, Imago se fait l'écho des polarités contraires qui animent Cyril Dion et l'ont parfois cloué au sol.  »


Hubert Artus, Lire

« Evitant le dogmatisme, le primoromancier se hisse à hauteur d'un engagement humaniste et poétique, invoquant le poète Mahmoud Darwich, et criant sa confiance en l'imaginaire comme éternel socle commun.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter