Western Camarguais | Actes Sud
[Actes Sud] Beaux-Arts
Hors collection

Septembre 2016 / 20,0 x 30,0 / 160 pages
Coédition Musée de la Camargue, Rencontres de la photographie d'Arles


ISBN 978-2-330-06586-7
prix indicatif : 32, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Western Camarguais

COLLECTIF

Les premiers films d’aventure inspirés par la conquête de l’Ouest américain ont été tournés en Camargue avant la Première Guerre mondiale par les pionniers du cinéma muet. Cette histoire singulière qui fait du delta du Rhône le décor de nombreux films réalisés au cours du XXe siècle débute en 1905, à Paris où le « Wild West show » de Buffalo Bill se produit. Parmi les spectateurs, Folco de Baroncelli émerveillé, voit se dérouler les scènes des romans de son enfance. Après le spectacle, il va à la encontre de Joë Hamman, un jeune français recruté par le show pour sa connaissance des Indiens, ses talents d’acteur, de cavalier et de cascadeur.
L’aventure se poursuit en Camargue où l’acteur et le réalisateur Jean Durand sont invités par Folco de Baroncelli à tourner une série de films considérés comme les premiers westerns de l’histoire du cinéma. Le village des Saintes-Maries-de-la-Mer, les gardians et le bétail de la manade Baroncelli participent à de nombreux tournages que la guerre de 1914-1918 interrompt.
La paix revenue, la production cinématographique renoue avec la Camargue qui offre son décor naturel, sa lumière et ses figurants aux réalisateurs de films d’aventure. Après Baroncelli, d’autres manadiers se prêtent au jeu d’intrigues mettant en scène des gardians, Gitans et «Caraques blondes» stéréotypés. Filmée sous l’angle de ses singularités, la Camargue y apparaît comme une terre sauvage où la liberté fait droit.
Portés par la vague du retour au «naturel» des années 60-70, Crin-Blanc et Folco parcourent le monde et invitent les enfants devenus grands à venir vivre libres et sans contraintes entre les deux bras du Rhône et la mer, «dans une île où les enfants et les chevaux sont toujours des amis», là où la vie de Johnny va commencer et celle d’Ulysse, le cheval de Fernandel, finira parmi les siens.

[RENCONTRES D'ARLES 2016]

Exposition présentée à l'église des Frères-Prêcheurs | 4 juillet - 28 août

Western Camarguais

Western Camarguais

Julien Bolle, Réponses Photo

« Peu se souviennent que la Camargue fut une terre de cinéma fertile dès l'époque du muet.  »


Mireille Sanchez, Destimed

« Western Camarguais présente une facette moins connue de cette étonnante Camargue, terre d’aventures, d’audaces, de cultures et de libertés, où ont été tournés les premiers "Western", films inspirés de la conquête de l’Ouest américain.  »


Le Monde de la photo

« Au-delà de l’hommage au marquis [Folco de Baroncelli] , ce livre trace un parallèle intéressant entre cowboys et gardians, entre les paysages de l’Ouest américain et la Camargue.  »


La Marseillaise

« Photographies à la fois familières et inattendues présentées sous un angle inhabituel et créatif […] Le bel ouvrage Western Camarguais publié chez Actes Sud.  »


Newstern

« Le western naissait au bord de la Méditerranée… Hollywood fit le reste. Mais la Camargue n'avait pas dit son dernier mot, la suite est magnifiquement racontée et illustrée dans ce beau livre.  »


Charlotte Chaulin, Ça m'intéresse Histoire

« Incredibeule ! Le western n'est pas né au Far West, mais dans le sud de la France à l'aube du XXe siècle. Un beau livre illustré, avec des documents rares, sur l'épopée du "western-camembert".  »


Gilles Renault, Libération

« Une bulle ingénue d'Évasion.  »


Sonia Desprez, GLAMOUR

« Ce sont ces aventures rocambolesques que racontent un livre et l'une des expos phares des Rencontres d'Arles 2016, où l'on se repaîtra d'images et de documents de cette industrie vinage made in delta du Rhône.  »



Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter