fbpx Cemetery Road | Actes Sud Aller au contenu principal

Cemetery Road



Quand Marshall McEwan a quitté sa ville natale du Mississippi à dix-huit ans, il s’est juré de ne jamais revenir. Le traumatisme qui l’a chassé l’a aussi poussé à devenir l’un des journalistes les plus talentueux de Washington. Mais tandis qu’une administration chaotique se met en place sous la férule d’un Trump nouvellement élu, Marshall découvre que son père est en phase terminale de la maladie de Parkinson et qu’il doit rentrer chez lui pour faire face à son passé.
Bien des choses ont changé à Bienville, Mississippi. Le journal local dirigé par son père périclite et Jet, son amour de jeunesse, est mariée au fi ls de Max Matheson, l’un des puissants patriarches qui dirigent la ville depuis le très exclusif Poker Club. À la surprise de McEwan, Matheson a réussi à attirer un investissement chinois d’un milliard de dollars pour la construction d’une nouvelle usine à papier. Mais alors que l’accord est sur le point d’être conclu, deux terribles morts secouent la ville. À peine de retour, le fi ls prodigue va devoir s’impliquer malgré lui dans les affaires troubles de Bienville…
Après sa trilogie du Mississippi, qui lui a valu une reconnaissance critique et publique unanime, Greg Iles revient avec un roman noir vertigineux. À l’instar des courants tumultueux du fleuve, son intrigue haletante emporte tout sur son passage.

mai, 2021
14.50 x 24.00 cm
768 pages

Thierry ARSON

ISBN : 978-2-330-15013-6
Prix indicatif : 25.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Quelle épopée, en tout cas, et quel sens du rythme ! Greg Iles (…) n’a pas son pareil pour installer une atmosphère, brosser des portraits déchirants, et dérouler les fils d’intrigues impitoyablement retorses. Avec ses pavés gorgés de rancoeur et d'humanité, il est peut-être en train de s’imposer comme le Stephen King du roman policier.

Fabrice Colin, LIRE / LE MAGAZINE LITTÉRAIRE

Si Greg Iles se montre ici moins « sanglant », les scènes d’horreur étant moins nombreuses que par le passé, la noirceur est totale dans ce thriller haletant, aux multiples secrets familiaux. Car tout se tient ici, entre politique, pouvoir corrosif de l’argent et griffes douloureuses du passé intime. Une fois de plus, on sort sonné de l’ouvrage de Greg Iles, le nouveau maître de la noirceur américaine.

Thierry Coljon, LE SOIR

Le retour au bercail de McEwan offre à Greg Iles l’opportunité d’écrire un thriller politique addictif et vertigineux autour de la corruption et de la liberté de la presse - en faisant nommément référence à la présidence Trump - autant qu’un drame shakespearien venimeux et perfide. Ah oui, les premières phrases de Cemetery Road sont : « Je n’ai jamais eu l’intention de tuer mon frère. Je n’ai jamais voulu détester mon fils. Je n’ai jamais imaginé que j’enterrerais mon fils. » Vous imaginez la suite ?

Philippe Manche, LE VIF L'EXPRESS / FOCUS VIF

Greg Iles a le sens de la mise en scène et des revirements à répétition. Il ajoute une histoire d’amour avec un héros qui se sentira toute sa vie responsable de la mort de son frère. Ça sent bon la tragédie au fil de l’eau. Et l’écriture, toujours efficace et rythmée, parvient aussi à traduire l’émotion.

Christine Ferniot , TÉLÉRAMA

Dans ce nouveau polar sur les rives du Mississippi, Greg Iles dresse le portrait des affairistes pragmatiques américains qui gardent en main les leviers du pouvoir, graissant les rouages du commerce, contrôlant les juges et ne lésinant sur aucun trucage pour maintenir leurs intérêts à flot. Une Amérique où la force motrice du capitalisme est la cupidité.

PAGE DES LIBRAIRES

Du même auteur