Paysages de l'après | Actes Sud
Actes Sud Beaux Arts
Prix HSBC pour la photographie

Juillet, 2008 / 22,0 x 28,0 / 104 pages
Coédition HSBC


ISBN 978-2-7427-7572-9
prix indicatif : 25, 40€


Où trouver ce livre ?
|

Paysages de l'après

Prix de la fondation HSBC 2008

Guillaume LEMARCHAL - Photographe

Equilibre et paix pourraient être les sentiments évoqués pour parler de paysage. Rien n’est moins vrai dans l’oeuvre de Guillaume Lemarchal qui a parcouru la côte Atlantique, l’Allemagne du Nord et l’Estonie à la recherche de leur histoire, de leurs blessures. Son travail se fonde sur des mémoires individuelles et collectives, des zones marquées par l’occupation, la destruction et l’abandon. Ses photographies froides et silencieuses, d’une totale majesté, parlent des marques qui visualisent le temps, c’est-à-dire de la forme que le temps confère aux ruines causées par l’homme, une tentative d’exhumer l’âme des lieux. La solidarité du photographe avec le milieu naturel se concrétise comme une proposition de réflexion sur l’intervention humaine et ses activités industrielles dans la nature irrémédiablement bafouée. Ce travail photographique, destiné à responsabiliser la communauté face à la dégradation de son environnement, explore opportunément la question de notre présence dans le monde. “Tous ces lieux deviennent pour moi de vastes champs de bataille, où passé, présent et imaginaire se tissent en miroir d’une humanité.”
Equilibrium and peace ; these are the feelings that come to mind when one talks of landscapes. Nothing could be further from the truth in the work of Lemarchal, who visited the Atlantic coast, Northern Germany and Estonia in search of their history, and their wounds. His work explores individual and collective memory, places marked by occupation, destruction and abandonment. His cold and silent photographs, extraordinarily majestic, speak of the marks by which times becomes visible – in other words, the form that time confers on the ruins caused by man, an attempt to exhume the spirit of each place. The photographer’s identification with the natural environment takes the form of a proposal to reflect around human intervention and man’s industrial activities, inevitably at nature’s expense. This photographic work, aimed at raising the community’s awareness of a deteriorating environment, explores, in a timely fashion, the question of our presence in the world. “For me, all these places become vast battlefields, where past, present and the imaginary meet up in the mirror of humanity.”
CHANTAL GRANDE
CONSEILLER ARTISTIQUE 2008
2008 ARTISTIC ADVISOR



Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter