Paolo Uccello | Actes Sud
Imprimerie nationale
Hors collection

Octobre, 2017 / 28,0 x 33,0 / 368 pages

traduit de l'italien par : Anne GUGLIELMETTI
ISBN 978-2-330-08397-7
prix indicatif : 140, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Paolo Uccello

Mauro MINARDI

Il a intégré au raffinement du gothique la perspective de la Renaissance. Né à Florence en 1397 – il y meurt en 1475 –, Paolo di Dono, dit Uccello, combine avec son esprit scientifique tradition et innovation pour inventer des réponses géométriques aux nouveaux défis de la représentation.
Apprenti auprès de Lorenzo Ghiberti quand celui-ci sculpte les portes du baptistère de Florence, Uccello aide à la réfection des mosaïques sur la façade de la basilique Saint-Marc, à Venise, où il découvre le travail de Gentile da Fabriano. Sa première commande le rappelle à Florence : il exécute une fresque équestre en l’honneur du défunt condottiere Sir John Hawkwood.
La composition du Déluge peint dans le cloître de Santa Maria Novella, dont la radicalité déséquilibre le spectateur, est à la hauteur de la violence du cataclysme divin. Le triptyque qu’Uccello consacre à la bataille de San Romano saisit le mouvement avec virtuosité. Dans son Saint Georges et le dragon, plus tardif, le jeu des lignes d’horizon et la minutie du trait créent une atmosphère d’onirisme fantastique.
Sa démarche, expérimentale et précise, annonce les recherches de Léonard de Vinci. Et si son étrangeté a pu désarçonner ses contemporains, elle séduira les cubistes et fascinera les surréalistes.
Très richement illustrée, cette monographie développe la trajectoire d’Uccello de façon chronologique, en la replaçant dans les bouleversements artistiques de son temps. Elle intègre les découvertes les plus récentes concernant l’attribution jusqu’alors douteuse de certaines de ses œuvres.
Historien de l’art et spécialiste de la peinture d’Italie centrale du xiiie au xve siècle, Mauro Minardi s’est aussi intéressé aux collectionneurs des xixe et xxe siècles. Il enseigne à l’université de Bologne et a participé aux comités scientifiques de nombreuses expositions. Sa monographie sur Lorenzo et Jacopo Salimbeni lui a valu le prix Alberto Saibene.

Paolo Uccello

Paolo Uccello

Le Temps

« Une référence scientifique mais accessible à tous ceux que la Renaissance passionne. D’autant que, comme toujours à l'Imprimerie Nationale, propriété d'Actes Sud, l'ouvrage est splendide, le nombre de reproductions conséquent et les détails foisonnants.  »


La Gazette de l'Hôtel Drouot

« Aussi étonnant que cela puisse paraître, l'ensemble du parcours et de l'oeuvre de Paolo Uccello n'ont pas fait l’objet d'une étude exhaustive traduite en langue française depuis plusieurs décennies. Mauro Minardi aborde le sujet en suivant une méthode rigoureusement philologique. Si l'ouvrage, richement illustré, pourrait apparaître comme un simple coffee table book, il s'agit bien d'une monographie dans la plus pure tradition du connoisseurship. II faut souligner le formidable travail de la traductrice, Anne Guglielmetti, qui est parvenue à rendre toutes les subtilités du discours sur l'œil.   »


Le Journal des Arts

« Qui veut tout savoir sur Paolo Uccello (1397-1475) pourra se tourner sans crainte vers la monographie que lui a consacrée l'historien de l'art italien Mauro Minardi. Celui-ci n'est pas seulement magnifiquement illustré (offrant entre autres de précieux agrandissements des détails du célèbre cycle de la Entaille de San Romano), il propose une bonne synthèse des recherches les plus récentes concernant l'artiste florentin du XVe siècle dont la trajectoire « non évolutive » a souvent laissé les historiens de l'art dans l'embarras.   »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter