fbpx Niele Toroni | Actes Sud Aller au contenu principal

Niele Toroni



En 1970, Yvon Lambert organise la première exposition personnelle de Niele Toroni dans une galerie.
L’inauguration est annoncée par l’envoi d’un carton d’invitation sur lequel figurent les dates de la manifestation, le nom et l’adresse de la galerie, ainsi qu’une description de ce qui semble être le travail exposé et visible par le public : “Empreintes de pinceau n° 50 répétées à intervalles réguliers (30 cm).” Suivront quinze expositions, organisées jusqu’en 2013 dans les différentes galeries d’Yvon Lambert. Elles permettront au public de découvrir les célèbres empreintes de pinceau de l’artiste appliquées à même le mur, dans les angles, sur des piliers ou sur des vitres, sur des toiles accrochées, sur des toiles cirées déroulées sur le sol, sur des feuilles de papier calque ou des pages de journaux…
Ce quatrième Cahier de la Collection Lambert raconte la relation d’amitié qui lie les deux hommes depuis plus de cinquante ans, les projets réalisés ensemble, une passion commune pour la peinture, la littérature, l’engagement et la liberté. Surtout, il raconte l’amour infini d’Yvon Lambert pour un geste aussi radical que sensuel qui nous place au coeur de la peinture même, inlassablement.

juin, 2021
17.00 x 24.00 cm
80 pages


ISBN : 978-2-330-14732-7
Prix indicatif : 19.50€



Où trouver ce livre ?

Du même auteur