Aller au contenu principal

Manifeste pour une post-photographie




Ce “petit précis pour les nouveaux post-photographes” entérine la dématérialisation de l’image et de son auteur, et dissout les notions d’originalité et de propriété, de vérité et de mémoire. Joan Fontcuberta nous donne l’occasion d’actualiser notre réflexion sur des questions qui touchent à la culture, à l’art, à la communication et, en somme, à la condition humaine elle-même.

juin, 2022
10.00 x 19.00 cm
80 pages

Émilie FERNANDEZ

ISBN : 978-2-330-16686-1
Prix indicatif : 10.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Face à l'urgence climatique nous a été lancé depuis quelques années le défi de la sobriété. [...] Cette sobriété devrait-elle également s'appliquer à la photographie ? Je répondrais sans détour : plus que jamais. Et ce n'est pas la lecture du dernier ouvrage de Joan Fontcuberta, Manifeste pour une post-photographie, qui me fera changer d’avis.

Gérald Vidamment, COMPÉTENCE PHOTO

Joan Fontcuberta décrypte les bouleversements causés par l'omniprésence et la dématérialisation des images avec l’avènement du numérique.

BEAUX ARTS MAGAZINE

Un opuscule fourmillant d'idées.

Jean-Marc Bodson, ARTS LIBRE

Désubstanciation de l'auteur, réappropriation ou adoption d'une image, décontextualisation et nouveau sens, telles seraient les caractéristiques de notre nouvelle condition d'homo-photographicus (à la fois producteur et consommateur d'images) : Nous vivons dans l'image, l'image nous vit et nous fait vivre.

Émilie Ouitemelle, PROFESSION PHOTOGRAPHE

Dans ce court manifeste, Joan Fontcuberta questionne l'originalité et l'autorat de l'image, désormais dématérialisée et modifiable à volonté.

Marc Lenot, LUNETTES ROUGES

Du même auteur

Dans la même collection