Cordoue | Actes Sud
Imprimerie nationale
Hors collection

Octobre, 2012 / 26,0 x 30,0 / 232 pages


ISBN 978-2-330-00814-7
prix indicatif : 54, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Cordoue

La Grande Mosquée

Henri STIERLIN

Le chant du cygne de la civilisation omeyyade. L'approche comparatiste montre les influences orientales, byzantines (mosaïques du mihrab), romaines (Mérida) ; et les résonances contemporaines (palais de Medinat az-Zahara, synagogue de Tolède), ou futures : Kairouan.

« Si l’on mesure à l’aune de l’architecture la production des édifices religieux en Espagne, dans les Asturies et dans le califat omeyyade, on saisit la disparité qui existe entre le David mozarabe et le Goliath arabe. Au regard des minuscules chapelles et des espaces cloisonnés des églises du Nord de la Péninsule, l’immensité de la salle de prière de Cordoue ne laisse pas augurer du succès de la reconquista ni de la victoire des rois catholiques, un demi-millénaire plus tard. Un jour pourtant, à Grenade, l’énormité du palais de Charles Quint tentera d’éclipser les fines dentelles de stuc de l’Alhambra. La donne aura changé. De même, la relative faiblesse des effectifs des envahisseurs arabes en Espagne est à mettre en parallèle avec la masse des populations autochtones hispano-romaines. Néanmoins, ce sont celles-ci qui ont subi la dynamique d’un peuple lancé dans la conquête du monde ancien et dont l’unique bagage résidait dans le message coranique que ses croyants aspiraient à délivrer à l’humanité. Là aussi, l’échelle relativise le constat, tout en le rendant plus mystérieux encore.
Tel est l’intérêt d’une enquête remettant en perspective les acteurs d’un affrontement militaire autant que culturel, religieux aussi bien qu’artistique. Sa valeur n’est-elle pas de mesurer l’aventure humaine dans ce champ clos que fut alors la Péninsule ibérique ? La civilisation s’y jouait à pile ou face. L’histoire n’y fut pas linéaire, elle a connu retournements et soubresauts. Et les résultats s’y mesurent aujourd’hui à l’échelle de la planète, dont une vaste partie parle le castillan, après la conquête planétaire qui résultait de la "reconquête"…»

Henri Stierlin

Cordoue

Cordoue
Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter