Le Surréalisme en Belgique | Actes Sud
Actes Sud Beaux Arts
Hors collection

Novembre, 2007 / 25,5 x 32,5 / 352 pages


ISBN 978-2-7427-7209-4
prix indicatif : 80, 20€


Où trouver ce livre ?
|

Le Surréalisme en Belgique

1924-2000

Xavier CANONNE

Un ouvrage qui envisage le mouvement surréaliste en Belgique dans son ensemble, des années 1920 à aujourd’hui, révélant au travers de ceux qui l’ont composé la pérennité et l’originalité du mouvement, comme la persistance d’un état d’esprit.
Strictement contemporaine à celle du groupe parisien, l’activité des surréalistes en Belgique n’a pourtant cessé de s’en distinguer. Nés l’année même de la parution du Manifeste du surréalisme d’André Breton, les tracts de Correspondance, première manifestation du groupe bruxellois, se démarquent d’emblée par leur méthode subtile, leur ton allusif et leur volonté de discrétion allant jusqu’à l’anonymat, caractérisant les entreprises subversives d’un petit groupe d’hommes ayant longtemps refusé l’étiquette “surréaliste” avant de s’y résoudre “pour les commodités de la conversation”.
À leur manière, Nougé, Magritte, Mariën et leurs complices, tant Bruxellois que Hennuyers, se prêteront à un examen de l’image, du langage, des sens ou des sons, à l’égard desquels ils manifestent la plus grande défiance, approchant le seul objet acceptable dans l’activité créatrice: la transformation radicale du monde.
Si l’activité surréaliste en Belgique a fait l’objet de nombreux ouvrages et de nombreuses expositions, elle n’a été étudiée que dans un champ restreint, limité aux années 1950 ou à certaines personnalités. S’appuyant sur de nombreux documents inédits et une iconographie abondante, Ce livre envisage pour la première fois le mouvement dans son ensemble, des années vingt à aujourd’hui, révélant au travers de ceux qui l’ont composé la pérennité et l’originalité du surréalisme en Belgique comme la persistance d’un état d’esprit.



Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter