Cinq fragments du désert | Actes Sud
Actes Sud Beaux Arts
Hors collection

Novembre, 2007 / 21,0 x 21,0 / 96 pages
Coédition Barzakh


ISBN 978-2-7427-7203-2
prix indicatif : 19, 80€


Où trouver ce livre ?
|

Cinq fragments du désert

Rachid BOUDJEDRA
Rachid KORAÏCHI - Illustrateur

Un texte poétique pour dire la fascination du désert dans sa dimension lyrique, métaphysique, fantasmagorique, dans une version bilingue français-arabe illustrée par Rachid Koraïchi.
"Ce désert-là ! Indescriptible. Qui se déroute. Qui se dérobe. Qui se déplace. Qui feinte toute hypothèse, toute stratégie, tout stratagème de l’homme. Resté là. Sidéré. Envoûté. Irrité, quand même ! Déploiement circulaire de l’horizon aveuglé de quelque lueur et rescapé du néant, entre l’orange et le jaune. Malgré la sécheresse de l’air, sablé et crépitant. Fatras de choses et destins émouvants des caravansérails d’antan. Juste quelques traces, quelques ruines, çà et là. Empreintes digitales d’une histoire tumultueuse. Routes du sel. Routes de l’or. Routes des esclaves. Terrible ! Routes hasardeuses, aussi, qui ne mènent nulle part. Ainsi : le Sahara est une impasse ! Et quand le vent tombe. Brusquement. Brutalement même. Le Sahara, alors, est le concept même de l’immobilité. Une foudroyante immobilité."
Pour évoquer la fascination du désert, Rachid Boudjedra fait appel à. une langue luxuriante et acérée, qui tient en haleine et hypnotise par sa rage solaire et sa profondeur nocturne. Il fallait tout le génie poétique du grand romancier algérien pour mettre des mots sur ces immensités sans âge.
Le texte se découpe en cinq parties, qui toutes s’ouvrent sur un vers de Saint John Perse – autre grand poète du désert – mis en exergue. C’est une ode au désert non dans son aspect touristique ou photogénique mais dans sa beauté inquiétante, qui toujours a bouleversé et stimulé l’imaginaire humain, dans sa dimension lyrique, métaphysique et fantasmagorique. Le Sahara ou le désert de l’âme, le désert du monde, le désert des cieux.
Ce beau livre proposé en édition bilingue français-arabe réunit pour la première fois deux grands noms du monde artistique algérien, Rachid Boudjedra et Rachid Koraïchi, qui se connaissent depuis longtemps et sont originaires de la même ville, Aïn Beïda, (située à 450 km à l’est d’Alger). Les illustrations originales de Rachid Koraïchi ont été réalisées pour cette édition et entrent dans une magnifique résonance avec le texte.
La traduction du français vers l’arabe a été réalisée par Hakim Miloud, poète lui-même, qui a déjà traduit un recueil de poésie de Mohammed Dib L’Aube Ismaël (Barzakh, 2001).



Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter