Aller au contenu principal

Les Vermeilles




Beau temps pour un pique-nique ! Pas pour Jo, la cadette, qui fuit sa famille recomposée le temps de se perdre dans une forêt mystérieuse, loufoque et pleine de vermeilles. Camille Jourdy offre aux jeunes lecteurs un récit initiatique de haute voltige.

octobre, 2019
17.00 x 23.00 cm
160 pages


ISBN : 978-2-330-12620-9
Prix indicatif : 21.50€



Où trouver ce livre ?

Pas étonnant qu’elle brille de cette Pépite fraîchement reçue au Salon de Montreuil, cette bande dessinée de Camille Jourdy, truffée d’humour, de tendresse et de second degré. 

Laurence Bertels, LA LIBRE BELGIQUE

On se demande à qui s’adresse ce gros volume, si c’est aux adultes qui rêvent de retourner en enfance ou aux grands enfants qui craignent de grandir… Sans doute un peu des deux et c’est tant mieux. 

Benjamin Roure, TÉLÉRAMA.FR

Un bel ouvrage à lire, feuilleter, respirer, renifler, admirer et pourquoi pas s’y perdre un peu. 

Christelle Bouquey, L'AVIS DES BULLES

Une BD à la fois palpitante et délicate. 

ASTRAPI

Dans ce récit initiatique en forme de BD, Camille Jourdy nous emmène avec grand art dans le merveilleux. C'est drôle, les dialogues savoureux s'inscrivent dans une palette à l'aquarelle. L'atmosphère de l'album, délicate et douce, rappelle l'esprit de Myiazaki et de Lewis Carroll.

Aïcha Djarir, PARIS MÔMES

On rit, on frémit, on se perd dans cet univers magnétique, dans ces dialogues loufoques, et qui sonnent si juste. De la grande évasion visuelle et fictionnelle.

Sandrine Mariette, ELLE

Cette bande dessinée est un merveilleux chaos d’images mouvantes et charnelles. [...] Un objet libre, au grand air, d’où s’écoule finalement une grande douceur. La chaleur enveloppante d’une maison de fous.

Marius Chapuis, Libération

 On rit, on frémit, on se perd dans ces douces planches aquarellées et ces séquences hypnotiques. [...] Une toile de Jérôme Bosch version Haribo.

Benjamin Roure, Bodoï

Un fabuleux voyage initiatique au pays des Vermeilles dans les couleurs de l’arc en ciel…C’est truffé de clins d’œil et de petites références pour les plus grands. Le dessin dans les tons pastels est délicat. Superbe !

Anne Douhaire, France Inter.fr

 Il faut voir ces couleurs, ces infinies nuances de verts, ces rouges et ces roses qui éclatent dans les cases.

Elisabeth Haas, La Liberté

Du même auteur