Anagrammes pour lire dans les pensées

    L’épreuve de philosophie du bac
    L’approche bleue du vide

    Le baiser du soir
    Libido rassurée

    Être ou ne pas être, c’est là la question
    La parole ontique reste un casse-tête

    Le Front national
    L’entonnoir fatal

    La cérémonie du thé
    École d’être humain

    Montaigne-La Boétie
    Toi, ange et noble ami

    Anagrammes pour lire dans les pensées

    RAPHAËL ENTHOVEN
    JACQUES PERRY-SALKOW

    dessins de Chen Jiang Hong

     

    Le monde est renversant, le sens est réversible, enseigne l’anagramme. Un art combinatoire qui consiste à déplacer les lettres d’un mot pour en former un autre. Un art de l’étonnement. Avec lui, l’espérance devient la présence, l’avoir ou l’être se change en l’or ou la vérité, et il arrive qu’un maître à penser soit un ami à présenter…
    Mais une anagramme, c’est beaucoup plus qu’une anagramme. Chaque trouvaille est une aventure pour l’esprit. Quel chemin mène de la démocratie à l’art de la comédie ? Quel autre conduit Antigone jusqu’à sa négation ? Et que reste-t-il d’une question sans réponse ?
    Raphaël Enthoven et Jacques Perry-Salkow, le professeur et l’artiste, nous emmènent dans les paysages buissonniers du langage et de la pensée.

     

     

    Raphaël Enthoven et Jacques Perry-Salkow nous convient ici à esquisser une histoire buissonnière de la pensée, dans un livre qui offre à l’appétit du savoir un banquet grave et malicieux, un dialogue incessant où les lettres parlent et où le philosophe répond (ou l’inverse).

     

     

    Raphaël Enthoven est professeur de philosophie. Il anime les émissions “Philosophie” sur Arte et “La morale de l’info” sur Europe 1. Il a reçu le prix Femina de l’essai en 2013 pour son Dictionnaire amoureux de Marcel Proust, co-écrit avec Jean-Paul Enthoven (Plon-Grasset). Parmi ses ouvrages récents : Matière première (Gallimard, 2013) et Le Snobisme, co-écrit avec Adèle Van Reeth (Plon, 2015).

     

    Jacques Perry-Salkow est pianiste et auteur. Dans la veine anagrammatique, il a publié, avec Étienne Klein, Anagrammes renversantes ou Le sens caché du monde (Flammarion, 2011 ; édition collector, Flammarion 2013) et, avec Sylvain Tesson, Anagrammes à la folie (Équateurs, 2013 ; Pocket, 2015).

     

    Chen Jian Hong est peintre et illustrateur, auteur de nombreux livres, parus notamment à l’École des loisirs.

     


    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter