Actualités

    Théâtre Ouvert, l'audace du texte | Exposition à la BNF jusqu'au 8 février 2015

    Offrir à la création un lieu et une tribune lors du XXVe Festival d’Avignon : tel est le défi que lance Jean Vilar en 1971 à Lucien et Micheline Attoun. Théâtre Ouvert est leur réponse : une structure où provoquer la rencontre de l’écriture et du jeu ; où la « mise en espace », travail d’un texte nouveau sans décor ni costumes, supplante la mise en scène classique ; où la création devient le spectacle. 

    [Galerie des donateurs -- Entrée libre
    mardi-samedi de 10h à 19h et dimanche de 13h à 19h, sauf jours fériés
    En partenariat avec France Culture]


    Pour un théâtre contemporain

     

    Théâtre Ouvert a fait de Lucien Attoun l’inlassable militant du texte théâtral sur la scène française. Un militant doublé d’un découvreur : Vinaver, Koltès, Lagarce, Grumberg, Minyana, Renaude, Norén et bien d’autres encore lui doivent leur reconnaissance. Antoine de Baecque revient sur son parcours.

    Au centre d’une vie : la fondation de Théâtre Ouvert, à la demande de Jean Vilar, lors du Festival d’Avignon 1971. Il en est retraité depuis peu, à bientôt quatre-vingt ans, après quarante-deux années de service. Militant, découvreur, mais aussi passeur : Attoun a édité des centaines de textes dramatiques, les a fait entendre grâce à des émissions de radio, les a fait comprendre par la mise en espace, une pratique scénique qu’il a inventée, développée, théorisée, avec à chaque reprise le souci du public. Comment trouver, forger, garder un public pour le théâtre de texte contemporain ? Voici la véritable question que pose Lucien Attoun, aujourd’hui encore, sous la double impulsion de Lucien et de Micheline Attoun, accompagnée d’une équipe motivée. Théâtre Ouvert, Centre national des dramaturgies contemporaines, y répond quotidiennement dans une niche préservée au bas de Montmartre, devenu un repère pour des milliers d’abonnés et de spectateurs fidèles. 

    À partir d’entretiens menés en collaboration avec Antoine de Baecque, Lucien Attoun revisite sa vie, raconte Théâtre Ouvert, et propose un manifeste, éclairé, lucide, enthousiaste, pour le théâtre de texte. Dans un style enlevé et vivant, foncièrement pédagogique, Attoun raconte son existence et son rapport à la scène contemporaine en six chapitres.

    Lucien Attoun, en inventant Théâtre Ouvert, a imposé des manières de faire entendre, de jouer, de donner à lire des textes contemporains. Ce sont la mise en espace, le gueuloir, les tapuscrits, les mardis de création, les comités de lecture (également au Petit Odéon, avec Dux, puis au Théâtre de l’Europe, avec Strehler), autant de pratiques, d’idées, de manières de jouer, de repérages d’auteurs, de conceptions dramaturgiques, qui ont marqué leur époque et incarné, à la fois concrètement et théoriquement, les engagements d’Attoun pour le répertoire contemporain.

    Dans ce qui restera comme le manifeste de son action, l’ancien directeur de Théâtre Ouvert revient sur toutes ces méthodes originales, montre qu’elles s’inscrivent dans leur temps, soulige pourquoi elles ont marché, mais rappelle qu’elles sont toujours bonnes à prendre.

     





    BnF / François-Mitterand

    Quai François-Mauriac

    75013 Paris

    http://www.bnf.fr/fr/acc/x.accueil.html

    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter