Actualités

    "Rwanda, 20 ans" après Boubacar Boris Diop, Véronique Tadjo & Dorcy Rugamba au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles mardi 1er avril à 20h

     

    Souvent, les arts - et la littérature plus particulièrement - commémorent et traitent des événements marquants. BOZAR LITTERATURE et l'ONG CEC invitent trois auteurs africains de renom qui reviennent sur les atrocités commises durant le génocide au Rwanda, 20 ans après les faits. Véronique Tadjo, Boubacar Boris Diop et Dorcy Rugamba, respectivement originaires de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Rwanda, prennent soin de perpétuer la mémoire du génocide, qui a causé un million de morts. Ils s’expriment ensemble durant la soirée littéraire Rwanda, 20 ans après.

     

    Poète et romancière, Véronique Tadjo est née en 1955. En résidence d’écritures au Rwanda, elle est fortement marquée par les conséquences du génocide, qui l’amènent à écrire L’ombre d’Imana (Éditions Actes Sud). Le drame rencontré fait écho au déchirement menaçant son pays, la Côté d'Ivoire.

    Romancier et essayiste, Boubacar Boris Diop est né à Dakar en 1946. Construit comme une enquête, son roman Murambi, le livre des ossements (Éditions Zulma) nous éclaire sur le génocide perpétré contre les Tutsi. Toni Morrison, prix Nobel de littérature, qualifie ce livre d’un véritable miracle. 

    Comédien, auteur et metteur en scène, Dorcy Rugamba est né au Rwanda en 1969. Il est l’auteur de Bloody Niggers et le co-auteur de  Rwanda 94, deux pièces produites par le Groupov. Il publia également Marembo (Éditions Dati’mbeti), un récit poétique sur la vie de sa famille, massacrée en 1994.

     

    En savoir plus : http://www.bozar.be/activity.php?id=14507

    Copyright : D.R



    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter